ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

René Bidal : « Le sujet nucléaire est légitimement sensible et passionnel »

© Radio 1

© Radio 1

Au terme de sa première semaine au fenua, le nouveau haut-commissaire de la République, René Bidal, a rencontré la presse lundi matin. Il affirme ne pas avoir de « feuille de route » spécifique sauf pour le suivi des annonces de François Hollande sur le sujet « sensible et passionnel » du nucléaire.

Après une semaine passée à rencontrer les acteurs politiques, économiques et sociaux du pays, le nouveau haut-commissaire, René Bidal, a rencontré la presse lundi matin. Le représentant de l’Etat partira rapidement pour les Raromatai et pour les Marquises pour « enrichir sa connaissance » du Pays.

Si René Bidal affirme ne pas avoir de « feuille de route » particulière, il tempère ce propos sur le sujet « sensible et passionnel » du nucléaire. Le haut-commissaire indique qu’il s’attachera à la mise en œuvre de toutes les annonces du Président François Hollande sur ce sujet. En revanche, aucune rencontre n’est prévue avec les associations de victimes du nucléaires. « Aucune demande ne m’a été formulée », explique René Bidal. « Je n’y suis pas opposé mais je n’aurai pas beaucoup plus de choses à leur dire avant la modification du décret d’application de la loi Morin ».

CDC2394
Article précedent

Un touriste américain dépouillé de nuit à Papeete

Article suivant

Le Medef tape du poing sur la table

1 Commentaire

  1. simone grand
    7 juin 2016 à 8h13 — Répondre

    voilà un point de vue qui change de celui de l’Amirale, dame fort sympathique par ailleurs qui disait : « il faut arrêter de psychoter »

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

René Bidal : « Le sujet nucléaire est légitimement sensible et passionnel »