INTERNATIONAL

Rentrée pour 12 millions d'élèves: du stress sans lien avec les attentats

Paris (AFP) – Après deux mois de vacances, 12 millions d’élèves ont entamé jeudi une nouvelle année scolaire: stress et excitation s’expriment devant les portes d’école, mais comme à chaque rentrée, les enfants ne semblent pas inquiets des menaces d’attentats.

Devant le groupe scolaire du Neufeld, dans un quartier résidentiel et plutôt aisé de Strasbourg, deux soldats de l’opération « Sentinelle », tenue de combat kaki et fusil d’assaut en bandouillère, font les cent pas sous les platanes. Peu après 8h, la foule des parents et des enfants qui arrive devant l’école leur lance un regard étonné.

 « Je ne sais pas pourquoi ils sont là », confie Loubna, 10 ans, qui fait sa rentrée en CM2. « Ca fait peur, ça donne une image terrible aux enfants », ajoute sa mère Rachida. Une telle présence militaire, le jour de la rentrée, est-elle utile? « Je ne sais pas, je suis mitigée », avoue la mère de famille.

A Besançon, devant l’école élémentaire Gravelle, Frédéric, qui vient déposer son fils Paul, déclare être « un peu partagé entre le fait d’en faire trop et celui de ne pas en faire assez ». « A force de tout anticiper, on risque de donner des idées, notamment à des personnes déséquilibrées », craint le père.

La petite boule au ventre, les enfants sont beaucoup à l’avoir, mais ce n’est pas lié aux menaces d’attentats. « Je suis stressé, comme d’hab' », lâche Jérémy, qui vient de déménager à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) et entre en 6ème au collège La Cerisaie. « On est des nains. Avant on était les plus grands en primaire et maintenant on est les plus petits ».

Sur sa page Facebook, François Hollande a souhaité une « bonne rentrée » aux élèves, à leurs familles, leurs professeurs et aux personnels de l’Education nationale. « C’est un jour important pour eux, mais aussi pour le pays dans les circonstances qu’il traverse et qui justifient les mesures de sécurité qui ont été prises ».

– François Hollande à Orléans – 

Pour la première fois avant une rentrée scolaire, les ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale avaient tenu fin août une conférence conjointe pour détailler une série de mesures visant à renforcer la sécurité des écoles. Dont la mobilisation, ce jeudi, de 3.000 réservistes de la gendarmerie.

« Toutes les mesures sont mises en oeuvre pour protéger et se donner les moyens d’éviter ce qui pourrait être des attentats », a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll. Il a évoqué « un niveau de menaces extrêmement élevé », qui appelle « une vigilance totale et extrême ».

A Nice, où l’attentat du 14-Juillet a fait 86 morts sur la Promenade des Anglais, les mesures des autorités locales sont particulièrement strictes. Les directeurs des écoles maternelles et élémentaires doivent porter sur eux un petit boîtier noir, guère plus gros qu’une clé de voiture, appelé « bouton d’alerte », pour appeler la police en cas de problème. Banal dans les pays où les habitants ont peur d’attaques à main armée, il est fourni par la mairie et équipait déjà les commerçants.

Comme chaque année, le président François Hollande s’est rendu dans une école, cette fois à Orléans, avec la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem. C’est dans cette ville que le candidat en campagne avait présenté, en février 2012, les grands axes de son projet éducatif, qualifié de priorité de son mandat. Il y revient pour la dernière rentrée du quinquennat avant la présidentielle du printemps 2017.

Côté enseignement, les élèves du CP à la troisième travailleront sur de nouveaux programmes, plutôt bien accueillis en dépit de quelques polémiques. La réforme du collège en revanche, qui modifie en profondeur le métier des professeurs, a suscité un débat virulent. Les syndicats qui y sont opposés ont appelé à une grève pour le 8 septembre.

Rentrée scolaire dans une école primaire le 1er septembre 2016 à La Jarne près de La Rochelle. © AFP

© AFP XAVIER LEOTY
Rentrée scolaire dans une école primaire le 1er septembre 2016 à La Jarne près de La Rochelle

Article précedent

Alzheimer: résultats préliminaires prometteurs d'un nouveau traitement

Article suivant

Gabon: au mois deux morts à Libreville, bouclée par les forces de l'ordre

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Rentrée pour 12 millions d'élèves: du stress sans lien avec les attentats