ACTUS LOCALESEDUCATIONSOCIAL

Rentrée scolaire 2019 : un pack « fournitures » à 4 300 Francs pour les élèves du second degré

Thierry Delmas de la DGEE, Tepuanui Snow de la Fapeep, Guy Gooding et Pierre Lyonnard des APE de Henri Hiro et Paul Gauguin ©Radio1

Une liste standardisée de 39 fournitures scolaires, commune à plusieurs établissements du second degré, et des commandes groupées pour constituer un cartable de base à moindre coût. Après plusieurs années d’efforts, « l’harmonisation des fournitures scolaires » voit le jour à la rentrée prochaine dans plus d’une quinzaine d’établissements, en attendant que d’autres, ainsi que ceux du premier degré, se joignent au mouvement.

La Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public (Fapeep) et le Pays, représenté par le directeur de la DGEE Thierry Delmas, ont présenté mercredi ce nouveau dispositif d’harmonisation des fournitures scolaires dans le second degré. Un projet qui mijote depuis 2014 et qui sera effectif cette année dans plus d’une quinzaine d’établissements publics du second degré (sur 36), mais aussi dans des établissements protestants et adventistes.

Ce dispositif permettra de fournir aux élèves les plus démunis, bénéficiaires des fonds sociaux des établissements , entre  5 500 et 6 000 packs de fournitures scolaires, au prix de 4 300 Francs au lieu de 5 500 à 7 000 Francs les années précédentes. « La rentrée représente pour les parents un coût particulièrement élevé, alors que dans le même temps la paupérisation de notre société n’a cessé de s’aggraver, » souligne Tepuanui Snow. Thierry Delmas, le directeur général de la DGEE, précise que dans certains établissements, ce sont tous les élèves qui sont éligibles à cette aide.

Un effet d’entraînement pour étendre le dispositif

L’adhésion n’est pas obligatoire, mais la fédération et la DGEE tablent sur un effet d’entraînement, pour vaincre notamment les réticences de certains enseignants attachés à leurs habitudes  : « Radio Cocotier va faire son effet, dit Guy Gooding de l’APE de Henri Hiro. À terme, on va passer par un appel d’offres, donc les prix seront encore plus compétitifs. » À noter que cette aide est indépendante de l’allocation de rentrée scolaire versée par la CPS, mais la fédération veut engager des discussions avec le ministère  des Solidarités, pour un financement des fournitures , ce qui permettra aux fond sociaux d’établissements d’élargir leur intervention à d’autres besoins.

Pour un cartable moins cher, moins lourd et plus écolo

La Fapeep aussi bien que le ministère de l’Éducation souhaitaient, dit Tepuanui Snow, que les fournitures scolaires pèsent moins sur le budget des familles, que les sacs des enfants ne soient pas trop lourds, et que les produits recyclables soient favorisés. Parents d’élèves, enseignants et chefs d’établissements ont établi des listes de fournitures communes par niveau de classe, après quoi la fédération a démarché les fournisseurs pour obtenir le meilleur rapport qualité-service-prix. Ils ont même obtenu des fournisseurs de ne plus faire d’avance de fonds à la commande, et que les kits soient livrés au plus tard une semaine avant la rentrée scolaire.

Les kits de fournitures seront disponibles la semaine qui précède la rentrée scolaire. Pour plus de renseignements, les parents doivent s’adresser à l’établissement où leurs enfants sont scolarisés, ou à l’association de parents d’élèves de cet établissement.

 

 

Article précedent

Le répondeur de 7h30, le 21/06/2019

Article suivant

Oi Rio Pro : Michel Bourez se qualifie pour les huitièmes

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Rentrée scolaire 2019 : un pack « fournitures » à 4 300 Francs pour les élèves du second degré