INTERNATIONAL

Roland-Garros: l'inconnu Bourgue a fait vaciller Murray

Paris (AFP) – Un Français pratiquement inconnu, Mathias Bourgue, 164e mondial, a fait vaciller Andy Murray avant de s’incliner en cinq sets (6-2, 2-6, 4-6, 6-2, 6-3) en 3h 34 min mercredi au deuxième tour de Roland-Garros.

Bourgue faisait ses débuts en Grand Chelem, à la faveur d’une invitation (wild card). Mais le jeune blond de 22 ans, habitué des tournois Challenger, la deuxième division de l’ATP, a joué le tennis de sa vie.

« J’attends cela depuis super longtemps. Je joue au tennis pour ça. J’espère revenir l’année prochaine et pouvoir refaire ce genre de match », a commenté le Français, qui a remporté 60.000 euros à Paris, près du double des gains amassés jusqu’ici cette saison.

Porté par les vivats des supporteurs français du Central, il a bousculé Murray comme jamais en lui faisant faire l’essuie-glace en fond de court, avant de l’achever, le plus souvent, à coups d’amorties. « Il a été excellent. C’est lui qui a dicté les points. Il s’est montré très agressif, il m’a énormément fait courir. Il a un bel avenir devant lui », a dit Andy Murray, qui a passé près de huit heures sur le court central en trois jours.

La veille, il avait conclu un duel de deux jours et cinq manches également contre le doyen du tournoi, le Tchèque Radek Stepanek, 37 ans. Mercredi, le Britannique a encore dû déployer beaucoup d’énergie pour éviter une humiliation.

Après sa victoire autoritaire (6-3, 6-3) en finale à Rome mi-mai contre Novak Djokovic, Murray fait partie des trois favoris pour le titre parisien avec le N.1 mondial serbe et Rafael Nadal. Le champion de Wimbledon 2013 et de l’US Open 2012 reste d’ailleurs sur deux demi-finales d’affilée aux Internationaux de France.

– Bourgue sans complexe –

Tout allait pourtant bien pour Murray jusqu’au début du deuxième set (2-0). Mais la tactique de l’Écossais s’est soudain déréglée et son adversaire s’est transcendé. « Je me suis dit: +Qu’est-ce qu’il se passe?+ Il a extrêmement bien joué. J’ai eu du mal à gagner, ne serait-ce que quelques points. Mais je me suis accroché jusqu’au bout », a expliqué Murray. 

Bourgue a empilé huit jeux d’affilée et sa confiance a fait un bond, comme le volume sonore dans les gradins. Décomplexé, il a poussé Murray dans un combat en cinq manches alors qu’il n’avait jusque-là jamais disputé de match de plus de trois sets.

C’est là que Murray a fait parler son expérience. Il a égalisé à deux sets partout puis s’est ouvert la voie du succès en breakant plusieurs fois le Français. Mais même mené 5-1, service de Murray à suivre, le jeune Français a trouvé l’énergie pour faire durer un peu le plaisir en remontant à 5-3 (et même 15-30 sur le service de l’Écossais dans le dernier jeu).

Murray affrontera au prochain tour la « machine à aces » croate Ivo Karlovic (2,10 m). « J’espère que j’arriverai à gagner un peu plus vite », a conclu Murray qui va bénéficier d’une journée de repos jeudi.

L'Ecossais Andy Murray et le Français Mathias Bourgue, le 25 mai 2016 à Roland-Garros. © AFP

© AFP Thomas SAMSON
L’Ecossais Andy Murray et le Français Mathias Bourgue, le 25 mai 2016 à Roland-Garros

Article précedent

L'homme de Néandertal, le premier spéléologue?

Article suivant

Chômage: deuxième baisse consécutive en avril en France

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Roland-Garros: l'inconnu Bourgue a fait vaciller Murray