ACTUS LOCALESEDUCATIONSOCIÉTÉTOURISME

RSMA : la nouvelle compagnie de Hao officiellement créée

Lors d’une cérémonie de présentation au drapeau, mardi soir, le fanion de la future compagnie de formation professionnelle de Hao – la quatrième du RSMA en Polynésie – a été solennellement remis à son commandant. Il faudra toutefois attendre septembre pour que les premiers stagiaires rejoignent les Tuamotu, où ils seront formés entre autres, à l’écotourisme. 

Un moment « très particulier », mardi soir, sur la base militaire d’Arue. Comme tous les deux mois environ, un groupe de stagiaires volontaires du RSMA, tout juste sorti de quelque semaines de formation militaire initiale, ont participé à la cérémonie de « présentation au drapeau ». Une façon de marquer leur intégration dans la « famille » du régiment du service militaire adapté, devant de nombreux proches, rassemblés pour l’occasion. Mais ce mardi, ce rite militaire s’est exceptionnellement tenu en présence du Haut-commissaire Dominique Sorain. La cérémonie était en effet l’occasion d’une autre cérémonie hautement symbolique : la remise du fanion de la future compagnie de formation professionnelle de Hao à son futur commandant, le lieutenant Malatier.

Derniers préparatifs, et derniers recrutements

Une façon de relancer, de façon solennelle, cette antenne des Tuamotu, démantelée voilà 12 ans, et dont le président de la République Emmanuel Macron avait lui-même annoncé la réouverture en juillet 2021. Onze mois pour recréer une compagnie : au RSMA on se dit fier d’avoir réussi à « tenir les délais ». Même si les premiers stagiaires n’arriveront à Hao qu’en septembre. « Actuellement, nous terminons le recrutement de ces jeunes : ils seront incorporés début juillet et commenceront leur formation à Arue », explique le colonel Fabrice Avenel, chef de corps du RSMA en Polynésie. Marche au pas, chant collectif, règles de discipline et « valeurs » du régiment, mais aussi passage du permis de conduire… Après deux mois de formation « initiale et complémentaire », ils participeront à leur tour à une cérémonie de présentation au drapeau et s’envoleront vers Hao où les attendront déjà les encadrants, qui prendront leurs quartiers au Tuamotu à partir de juillet. « On aura déjà posé le squelette, et on aura les muscles qui viendront compléter cette organisation« , reprend le chef de corps.

En attendant que les nouveaux bâtiments du RSMA – taillés pour accueillir une centaine de personnes – sortent de terre à Hao, c’est dans des locaux mis à disposition par la mairie que le régiment va s’installer. Une école maternelle, quelques bureaux du dispensaires, des hangars.. Sur place, les travaux d’aménagement sont « bien avancés », reste à « monter les meubles » servant à au logement et aux activités de formation.

Éco-tourisme, agriculture et activités de la mer

Car plus qu’une extension géographi que des activités du RSMA, déjà présent à Arue, Hiva Oa et Tubuai, la « quatrième compagnie » de Hao vient compléter l’offre pédagogique du régiment. La vingtaine de stagiaires – une quarantaine à terme – pourront profiter d’une offre « multitechnique » résolument orientée vers l’éco-tourisme. Dans un premier temps, c’est sur les compétences agricoles et la cuisine que se concentreront ces formations. « Progressivement, on les complètera par des métiers du bâtiment et des métiers de la mer« , reprend le colonel Avenel. Au programme, mécanique nautique, permis côtier, formation à l’installation de panneaux photovoltaïques, utilisation d’osmoseurs pour travailler sur des atolls et des zones pauvres en eau…

Un module doit en outre initier les stagiaires de la compagnie à la gestion de pension de famille. « Ils auront toutes les clés pour être autonome et s’insérer sur leur lieu d’habitat, avec des possibilités d’activités professionnelles, comme salariés ou pourquoi pas comme chef d’entreprise », précise le responsable.

Le Haut-commissaire Dominique Sorain s’est lui aussi félicité du lancement de la compagnie : « les Tuamotu-Gambier étaient le seul archipel non-couvert par une compagnie du RSMA, rappelle-t-il. Cela sera désormais chose faite. Nous devions à cet archipel un engagement particulier, un engagement supplémentaire. La promesse est tenue ».

Article précedent

Félix Atem, James Tuhoe... Qui sont les huit nouveaux chevaliers de l'ordre de Tahiti Nui ?

Article suivant

Fête de l'autonomie : une pirogue pour "un peuple uni" place Tu-Marama

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

RSMA : la nouvelle compagnie de Hao officiellement créée