INSOLITE

Saint-Romain-en-Gal : une amphore pour capsule temporelle à ouvrir en 2067

Chaque message sera enfermé dans une boîte numéroté pour être transmis aux descendants de celui qui l’a écrit.

À quoi ressemblera le quotidien des Français en 2067 ? De quoi se souviendront-ils de 2017 ? Le musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal a décidé de prendre les choses en main et de créer une capsule temporelle enterrée en 2017, rapporte Le Progrès samedi.

Un lien entre passé, présent et avenir. Le site archéologique a voulu frapper fort pour marquer ses 50 ans d’existence en créant une capsule mémorielle. Le but ? Faire le lien entre le passé, le présent et l’avenir. À partir de samedi, deux demies amphores seront placées dans le hall du musée et le Pavillon de tourisme de la Vienne. Les visiteurs sont invités à y déposer une feuille comportant leurs réponses à deux questions : « Faut-il protéger les sites archéologiques ? » et « Quel objet aimeriez-vous transmettre aux générations futures ? ».

Des « boîtes à l’être ». Chaque lettre sera placée dans une « boîte à l’être » numérotée. Charge au propriétaire de transmettre ce numéro à ses descendants pour qu’ils puissent recevoir la boîte qui leur est destinée.

Réponse dans 50 ans. Ces amphores seront assemblées et enterrées le 24 juin prochain dans une cuve de béton de 5m3 dans la cave d’une maison antique du site archéologique. Elle ne sera réouverte qu’en 2067. Nos descendants se souviendront-ils de cette date dans 50 ans ? Le musée a pensé à tout en s’inscrivant sur un site Internet spécialisé qui donnera l’alerte.

Article précedent

Gambie: Adama Barrow rentrera "dès que possible"

Article suivant

Les plans communaux de sauvegarde déclenchés

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Saint-Romain-en-Gal : une amphore pour capsule temporelle à ouvrir en 2067