ACTUS LOCALESJUSTICE

Sandra Faraire obtient encore le renvoi de son procès

Le cerveau du réseau de vente pyramidale Training Sandra Network et ses deux collaboratrices principales devaient être jugées jeudi matin par la cour d’appel de Papeete. Mais les trois femmes ont obtenu un nouveau renvoi en l’absence, une nouvelle fois, d’avocat pour l’une d’entre elles. Le procès se tiendra en mai 2018.

Le cerveau du Training Sandra Network, Sandra Faraire, le répète dès qu’elle le peut. Elle compte « rembourser » les victimes de son escroquerie en vente pyramidale. Pas moins de 48 personnes se sont d’ailleurs constituées parties civiles dans cette affaire. Pourtant, l’issue judiciaire de ce dossier traine en longueur. Jeudi matin, Sandra Faraire et ses deux collaboratrices, Anouciatha Faoa et Heiata Huria, ont obtenu un nouveau renvoi de leur procès devant la cour d’appel.

Un renvoi motivé par l’absence d’avocat pour Anouciatha Faoa, les deux autres prévenues annonçant ne pas en vouloir. En première instance, en octobre 2016, l’intéressée avait fait exactement la même demande pour obtenir un renvoi… Toutes les trois avaient finalement été condamnées en juin dernier à des peines de prison, de fortes amendes et des interdictions de gestion pour « escroquerie », « abus de biens sociaux », « banqueroute » et « travail dissimulé ».

Là encore, Sandra Faraire, s’était dérobée sur la question du remboursement de ses victimes, estimant que la peine « d’interdiction de gestion » l’en empêcherait.

Article précedent

L’incroyable affaire du bus de la mairie de Papara

Article suivant

Relaxe confirmée pour Moana Greig et Joseph Kaiha

1 Commentaire

  1. Iritahua
    3 novembre 2017 à 6h01 — Répondre

    Elles rembourseront avec quoi? leurs poils et encore. La meilleure solution sur la saisie de leurs biens pour la vente aux enchères, ça fera réfléchir à d’autres à l’avenir.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Sandra Faraire obtient encore le renvoi de son procès