ACTUS LOCALESSANTÉ

Schéma d’organisation sanitaire : Calia confirme son engagement

© Cédric Valax

© Cédric Valax

Le 20 mai dernier, le ministre de la Santé, Patrick Howell, indiquait à nos confrères de Tahiti Pacifique Hebdo que le cabinet Calia Conseil « n’était plus en mesure » d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du schéma d’organisation sanitaire. Après quatre mois sans nouvelles, Tahiti Infos révèle que Calia conseil vient finalement de confirmer son engagement auprès du ministre.

Depuis l’adoption en février, à l’assemblée, du Schéma d’organisation sanitaire (SOS) 2016-2021 aucune mesure n’avait encore été mise en place. Et pour cause, le cabinet Calia Conseil, avec qui le gouvernement a signé un contrat de 35 millions Fcfp pour la mise en œuvre du SOS, n’avait plus donné de nouvelles. Une première lettre avait été envoyée par le directeur de la Santé pour dénoncer l’absence du cabinet, suivit par une lettre du ministre de la Santé, Patrick Howell. Le 20 mai dernier, dans le Tahiti Pacifique Hebdo, le ministre affirmait « Ils ne sont plus en mesure de le faire ». Finalement, au début du mois de juin, Patrick Howell a reçu une lettre du cabinet Calia Conseil indiquant « être prêt à travailler ». Une information révélée lundi par nos confrères de Tahiti Infos. Après concertation avec l’Agence française de développement, qui finance en partie l’étude du SOS, le ministre de la Santé a choisit de poursuivre le travail engagé avec Calia Conseil. Patrick Howell dit vouloir « privilégier un partenaire qui a déjà travaillé avec nous ».

Pour autant la mise en œuvre du schéma d’organisation sanitaire a pris beaucoup de retard notamment dans la mise en place d’appel à projet sur la fusion des trois cliniques de Papeete. « C’est du retard et ça, ça m’embête beaucoup ! » précise enfin Patrick Howell.

Article précedent

Un instit soupçonné de pédophilie sous les verrous

Article suivant

Le CTS recherche ses nouveaux donneurs

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Schéma d’organisation sanitaire : Calia confirme son engagement