ACTUS LOCALESJUSTICEPOLITIQUE

Sébastien Lecornu visé par une enquête pour prise illégale d’intérêts

Le ministre des Outre-mers, Sébastien Lecornu, fait l’objet d’une enquête préliminaire du parquet national financier, pour soupçons de prise illégale d’intérêts, révèle dans son édition de mercredi Le Canard enchaîné.

Une affaire qui concerne ses fonctions précédentes, alors qu’il était président du département de l’Eure. Il lui serait reproché d’avoir siégé, en 2016 et 2017, comme administrateur de la Société des autoroute Paris-Normandie, et d’avoir touché 7 874 euros (939 600 Fcfp) de jetons de présence, des émoluments que l’on retrouve dans sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Le département de l’Eure aurait financé, durant cette période, au moins 4 ouvrages de la société d’autoroutes, dont « un échangeur de l’A13 pour lequel le département a allongé un million d’euros ». La société d’autoroutes explique qu’une place est traditionnellement réservée au CA pour les présidents des départements desservis par les autoroutes, et le cabinet du ministre indique que le ministre « se sent à l’aise, il assume complètement. »

 

Article précedent

Recette du jour : Biscuits aux flocons d'avoine

Article suivant

La télé leur fait perdre pied à la réalité - Edito 12/01/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Sébastien Lecornu visé par une enquête pour prise illégale d’intérêts