ACTUS LOCALESECONOMIESANTÉSOCIÉTÉ

Sept communes sur 48 distribuent de l’eau potable

Le conseil des ministres a présenté le résultat du contrôle de la qualité des eaux destinées à la consommation. Seules sept communes ont distribué de l’eau potable sur tout leur territoire : Papeete, Pirae, Arue, Mahina, Faa’a, Punaauia et Papara.

Au total, 1 526 prélèvements ont été effectués sur 94 points de réseaux de distribution et 138 prélèvements sur 21 fontaines publiques. Le Centre d’hygiène et de salubrité publique (CHSP) a poursuivi en 2020 le contrôle des eaux distribuées par les réseaux et les fontaines publiques dans les îles de Tahiti, Moorea, Raiatea, Tubuai, Rimatara, Raivavae, Nuku Hiva et Hiva Oa, même si celui-ci a été perturbé par les restrictions de déplacement et l’arrêt des liaisons aériennes avec les îles, liés à l’épidémie de covid-19. De ce fait, seules les communes des îles du Vent disposent d’un nombre suffisant de résultats pour faire l’objet d’un classement conformément à la réglementation. Suivant les résultats, seules sept communes ont distribué de l’eau potable sur tout leur territoire : Papeete, Pirae, Arue, Mahina, Faa’a, Punaauia et Papara. Deux communes ont délivré de l’eau potable sur une partie de leur territoire : Taiarapu-Est (réseaux Van Bastolaer et Lucas) et Moorea (réseaux Nuuroa, Papetoai, Temae, Haumi et Maharepa 1 et 2). Et six communes, Paea, Teva I Uta, Taiarapu-Ouest, Taiarapu-Est, Hitiaa O Te Ra et Moorea, continuent de distribuer, sur tout ou partie de leur territoire, de l’eau non-potable. En 2020, seules les fontaines publiques Papemato à Papara, Van Bastolaer à Taiarapu Est, Temae, Vaiare, Paopao, Nuuroa et Hotutea à Moorea ont délivré une eau potable.

Selon le conseil des ministres, les causes de non-conformité de l’eau distribuée sont différentes selon les communes : l’utilisation exclusive de captages d’eaux superficielles, la mauvaise exploitation des installations de traitement d’eau potable, la vétusté des ouvrages existants, l’absence de traitement adapté et de désinfection des ressources. Malheureusement, le nombre de captages qui ne sont pas équipés de stations de potabilisation, demeure toujours important. On peut aussi déplorer pour certaines communes le non-fonctionnement de ces installations alors qu’elles avaient été réceptionnées. Les documents relatifs à ce sujet sont disponibles sur le site internet du CHSP : www.hygiene-publique.gov.pf

carte eau potable

Avec compte-rendu du conseil des ministres

Article précedent

Festival Taupiti Tahiti ti’a mai : plus d'un mois de festivités pour "célébrer" le Heiva

Article suivant

JEU IPHONE 12 MINI

1 Commentaire

  1. Bresson Louis
    20 mai 2021 à 8h06 — Répondre

    Il serait intéressant de rapporter ces constats au nombre d’habitants concernés.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Sept communes sur 48 distribuent de l’eau potable