INTERNATIONAL

Solar Impulse 2 quitte New York pour sa traversée de l'Atlantique

New York (AFP) – L’avion solaire Solar Impulse 2 a décollé lundi de New York pour Séville (Espagne), une traversée de l’Atlantique périlleuse qui doit durer quatre jours, étape la plus longue de son tour du monde. 

Le pilote suisse Bertrand Piccard est seul aux commandes de l’avion équipé de quatre hélices et devrait voler environ à 50 km/h grâce à des batteries qui se rechargent à l’énergie solaire captée par quelques 17.000 cellules photovoltaïques installées sur ses ailes. 

« Me voici seul pour quatre jours au-dessus de l’Atlantique sans une goutte d’essence! », a tweeté l’aventurier avant de s’envoler depuis l’aéroport new-yorkais de JFK.

L’avion ne pouvant transporter qu’un seul pilote, Bertrand Piccard, âgé de 58 ans, et son compatriote André Borschberg, 63 ans, se relaient à chaque étape pour accomplir à tour de rôle les longs vols en solitaire.

Solar Impulse 2 est parti le 9 mars 2015 d’Abou Dhabi pour Mascate avant de voler vers Ahmedabad (Inde), Varanasi (Inde), Mandalay (Birmanie), Chongqing (Chine), Nankin (Chine), Nagoya (Japon), Hawaii, San Francisco (Californie), Phoenix (Arizona), Tulsa (Oklahoma), Dayton (Ohio), Lehigh Valley (Pennsylvanie) et New York.

L'avion solaire Solar Impulse 2 vole près de la Statue de la Liberté avant d'atterrir à l'aéroport JFK de New York le 11 juin 2016. © AFP

© AFP/Archives Don EMMERT
L’avion solaire Solar Impulse 2 vole près de la Statue de la Liberté avant d’atterrir à l’aéroport JFK de New York le 11 juin 2016

Article précedent

Halte à la prise de risques : 1 000 jeunes sensibilisés en 2016

Article suivant

Mexique: les déplacés internes, victimes invisibles de la violence

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Solar Impulse 2 quitte New York pour sa traversée de l'Atlantique