ACTUS LOCALESJUSTICE

Albert Solia en garde à vue dans l’affaire Mahana Beach

Mardi matin le ministre de l’équipement, Albert Solia, a été placé en garde à vue à la Direction de la sécurité publique (DSP) dans le cadre de l’enquête ouverte sur les conditions de passation de plusieurs marchés publics « d’expertises » passés entre TNAD et des cabinets d’avocats internationaux dans le cadre du projet Mahana Beach. Une garde à vue levée dans la soirée tout comme celles de deux de ses collaborateurs.

La garde à vue du ministre de l’Équipement est intervenue 24 heures après celle de son directeur de cabinet, Heifara Garbet et du juriste du ministère, Renaud Kretly. Une garde à vue finalement levée dans la soirée après audition des enquêteurs. Heifara Garbet et Renaud Kretly sont également sortis libres du commissariat de police en fin d’après-midi après que leur garde à vue ait été prolongée de 24h mardi matin. Le dossier de l’enquête va maintenant être transmit au parquet qui décidera ou non de l’ouverture d’une information judiciaire. Bien évidemment, la présomption d’innocence est de mise jusqu’à la fin de la procédure pénale. Ces gardes à vue font suite aux perquisitions de janvier dernier au sein du ministère de l’Équipement et de l’établissement public Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD). Dans cette enquête ouverte fin 2015 pour « favoritisme » et « prise illégale d’intérêts », les policiers de la DSP et du Groupe d’intervention régional (GIR) cherchent à connaitre les conditions de passation de plusieurs marchés publics « d’expertises » passés entre TNAD et des cabinets d’avocats internationaux dans le cadre du projet Mahana Beach, entre 2013 et 2015. L’enquête pour « favoritisme » a été ouverte pour vérifier s’il y a eu atteinte à l’égalité d’accès des candidats dans l’attribution de ces marchés. Celle pour « prise illégale d’intérêts » se penche sur la présence d’acteurs proches du TNAD au sein desdits cabinets d’avocats qui devaient aider TNAD dans le domaine juridique, économique et financier pour guider le choix du gouvernement dans les différents projets Mahana Beach qui lui avaient été proposés.

 

Article précedent

Édouard Fritch entendu dans l’affaire Mahana Beach

Article suivant

Pyongyang teste avec succès un missile tiré depuis un sous-marin

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Albert Solia en garde à vue dans l’affaire Mahana Beach