INTERNATIONAL

Suspension de la délivrance de lait par le lactarium de Necker après deux décès suspects

Paris (AFP) – Le lactarium d’Ile-de France, abrité par l’hôpital Necker à Paris, a suspendu « par précaution » la délivrance de lait maternel à la suite d’une suspicion de contamination de trois grands prématurés dont deux sont décédés, a annoncé samedi l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP).

Les trois enfants avaient tous reçu dans leur alimentation du lait maternel délivré par le lactarium de Necker, mais l’AP-HP souligne qu’il « n’est pas possible d’affirmer que ce lait soit à l’origine des contaminations, mais il n’est pas non plus possible de l’exclure à ce stade ».

Façade de l'hôpital Necker à Paris. © AFP

© AFP/Archives BENJAMIN GAVAUDO
Façade de l’hôpital Necker à Paris

Article précedent

Paralympiques-2016 - L'automutilation comme produit dopant

Article suivant

Des chars turcs ont ouvert un nouveau front en Syrie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Suspension de la délivrance de lait par le lactarium de Necker après deux décès suspects