INTERNATIONAL

Syrie: Assad exclut une trêve des combats à Wadi Barada

Damas (AFP) – Le président syrien Bachar al-Assad a exclu tout cessez-le-feu dans la région de Wadi Barada où les combats faisaient rage lundi entre l’armée et les rebelles pour le contrôle des sources d’alimentation en eau de Damas.

« Le rôle de l’armée syrienne est de libérer ce secteur afin d’empêcher les terroristes d’user de (l’arme de) l’eau pour faire suffoquer la capitale », a-t-il déclaré dans un entretien à des médias français.

Depuis le 20 décembre, les troupes du régime et son allié le Hezbollah chiite libanais mènent une offensive pour  déloger les rebelles de Wadi Barada, à 15 km de Damas, et reprendre les principales sources d’approvisionnement en eau de la capitale.

Selon M. Assad, le cessez-le-feu parrainé par la Russie et la Turquie, entré en vigueur le 30 décembre, « est violé car les terroristes occupent la principale source d’eau de Damas, privant plus de cinq millions de civils d’eau depuis trois semaines ».

En outre, a-t-il estimé, « le cessez-le-feu n’inclut ni le groupe Etat Islamique (EI), ni le Front al-Nosra, et le secteur (de Wadi Barada) où les combats se déroulent pour le libérer, est occupé par al-Nosra ». « Donc il ne fait pas partie du cessez-le-feu », a-t-il dit.

Le Front Al-Nosra a été rebaptisé Fatah al-Cham après avoir pris ses distances du réseau Al-Qaïda.
Lundi matin, de violents combats sur plusieurs axes à Wadi Barada opposaient les forces du régime et des combattants du Hezbollah aux rebelles, avec une minorité de combattants de Fateh al-Cham, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH)).

Dimanche, deux civils ont été tués par les forces du régime, qui ont mené une dizaines de raids et des bombardements d »artillerie après l’échec des négociations pour la réparation de la station de pompage d’Ain al Fijé, selon la même source.

Le régime accuse les rebelles de « contaminer au diesel » les réserves d’eau, ce que nient les insurgés, qui assurent que les infrastructures ont été détruites par les bombardements du régime.

Photo fournie par l'agence syrienne Sana le 9 janvier 2017 du président syrien Bachar al-Assad donnant une interview à des médias français à Damas
. © AFP

© SANA/AFP
Photo fournie par l’agence syrienne Sana le 9 janvier 2017 du président syrien Bachar al-Assad donnant une interview à des médias français à Damas

Article précedent

Dax: procès d'un "faucheur de chaises", "contre-procès" de l'évasion fiscale

Article suivant

A Damas, les Syriens privés d'eau optent pour le hammam

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Syrie: Assad exclut une trêve des combats à Wadi Barada