INTERNATIONAL

Syrie: avancée de l'alliance kurdo-arabe dans le sud de Minbej, fief de l'EI

Beyrouth (AFP) – Les combattants de l’alliance kurdo-arabe, soutenue par les avions de la coalition menée par les États-Unis, ont avancé durant la nuit de vendredi à samedi dans le sud de la ville syrienne de Minbej, un fief du groupe État islamique (EI), selon une ONG.

Des combats de rue entre les Forces démocratiques syriennes (FDS) et les jihadistes de l’EI se sont poursuivis durant toute la nuit jusqu’à samedi à l’aube, a noté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui dispose d’un vaste réseau militants et sources médicales dans le pays.

Selon lui, les combattants des SDF ont pris le contrôle du « rond-point des moulins », une importante intersection dans le sud de Minbej, ce qui les rapproche du centre-ville.

Auparavant, ils s’étaient emparés vendredi soir d’importants silos dans les faubourgs sud de la ville. « Ces silos surplombent la moitié de la ville et en montant dessus les FDS peuvent surveiller la ville », a expliqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Les Brigades des révolutionnaires de Raqa, une des composantes arabes des FDS, ont confirmé sur Twitter la prise des silos et l’avancée dans la ville.

Selon Rami Abdel Rahmane, des combats ont également lieu dans les faubourgs nord, sans que les combattants kurdo-arabes ne réussissent pour le moment à entrer dans la ville par ce côté.

L’offensive pour la conquête de Minbej, une ville de la province d’Alep aux mains des jihadistes depuis 2014, avait débuté le 31 mai.

Après avoir assiégé la ville, les FDS étaient parvenus jeudi à entrer dans le sud-ouest de Minbej malgré une résistance acharnée de l’EI qui a utilisé des kamikazes et des voitures piégées pour freiner leur avancée.

Avant d’être assiégée, Minbej servait aux jihadistes de principal carrefour d’approvisionnement de la frontière turque vers Raqa, leur capitale de facto en Syrie située plus à l’est.

Les FDS se sont emparées de nombreuses localités dans le nord de la Syrie, mais si elles parvenaient à bouter l’EI hors de Minbej, ce serait leur plus grande victoire.

L’assaut terrestre est accompagné par d’intenses bombardements aériens de la coalition conduite par les États-Unis qui combat l’EI également dans l’Irak voisin.

Formées en octobre 2015, les FDS sont épaulées par plus de 200 membres des forces spéciales américaines ainsi que des militaires français qui œuvrent comme conseillers.

Selon l’OSDH, au moins 89 membres des FDS et 463 jihadistes de l’EI ont été tués depuis le début de l’offensive.

Des combattants de l'alliance kurdo-arabe avancent vers le sud de la ville syrienne de Minbej, un fief du groupe État islamique (EI), le 23 juin 2016 . © AFP

© AFP DELIL SOULEIMAN
Des combattants de l’alliance kurdo-arabe avancent vers le sud de la ville syrienne de Minbej, un fief du groupe État islamique (EI), le 23 juin 2016

Article précedent

Un mammouth vieux de 14.000 ans sort de terre au Mexique

Article suivant

Brexit: la presse britannique aussi divisée que le pays

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Syrie: avancée de l'alliance kurdo-arabe dans le sud de Minbej, fief de l'EI