AFPINTERNATIONAL

Syrie: l'armée annonce qu'elle "diminue" ses bombardements sur Alep

Damas (AFP) – L’armée syrienne a annoncé mercredi qu’elle « diminuait » ses bombardements sur les quartiers rebelles de la ville d’Alep (nord), affirmant avoir pris cette décision après l’avancée des forces du régime dans ce secteur visé depuis deux semaines par une violente offensive militaire.

« Après les succès de nos forces armées à Alep et la coupure de toutes les routes d’approvisionnement des groupes terroristes (ndlr: rebelles dans le jargon du régime syrien) (…), le commandement a décidé de diminuer le nombre de bombardements aériens et d’artillerie sur les positions des terroristes », a indiqué l’armée dans un communiqué repris par les médias officiels.

Le communiqué indique aussi que cette décision a été prise « pour permettre aux civils qui veulent partir d’atteindre des zones sûres ».

L’armée avait annoncé le 22 septembre le début d’une large offensive pour reprendre les quartiers rebelles d’Alep, divisée depuis 2012 entre une partie ouest tenue par le régime et un secteur est contrôlé par les insurgés.

Avec un soutien aérien massif de la Russie, les forces prorégime ont progressé dans le centre-ville, dans le nord et le sud de l’ancienne capitale économique de Syrie.

Les bombardements extrêmement violents qui ont accompagné cette offensive ont fait de nombreuses victimes civiles et détruit des infrastructures civiles, comme récemment le principal hôpital des quartiers rebelles, entraînant des réactions hostiles dans la communauté internationale.

Sur le plan diplomatique, l’offensive sur Alep a amené Washington à interrompre ses discussions avec la Russie sur le rétablissement d’un cessez-le-feu en Syrie.

Un quartier rebelle de la ville syrienne d'Alep après un bombardement aérien, le 27 septembre 2016. © AFP

© AFP/Archives KARAM AL-MASRI
Un quartier rebelle de la ville syrienne d’Alep après un bombardement aérien, le 27 septembre 2016

4e7a52083b5cc609810cdfafd8a45c34ac3c116f-1
Article précedent

Climat: l'accord de Paris entrera en vigueur dans 30 jours

© AFP Yamil LAGE
Une route dévastée après le passage de l'ouragan Matthew, le 5 octobre 2016 à Cuba
Article suivant

Ouragan Matthew: au moins neuf morts dans les Caraïbes, les Etats-Unis menacés

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Syrie: l'armée annonce qu'elle "diminue" ses bombardements sur Alep