INTERNATIONAL

Syrie: quatre membres d'une ONG médicale tués dans un raid près d'Alep

Beyrouth (AFP) – Quatre membres syriens d’une ONG médicale basée en France ont été tués dans la nuit dans un raid aérien ayant touché un centre médical dans le sud de la province d’Alep, a indiqué mercredi cette ONG.

Deux infirmiers et deux ambulanciers ont trouvé la mort dans ce raid ayant frappé mardi à 23H00 (20H00 GMT) le centre à Khan Touman, tandis qu’un autre infirmier se trouve dans un état critique, a précisé l’Union des organisations de secours et de soins médicaux » (UOSSM), qui rassemble des médecins de la diaspora syrienne opérant dans les zones rebelles. 

Ce bilan pourrait s’alourdir en raison de la présence de victimes sous les décombres, a-t-elle précisé.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), le raid a également tué « neuf membres de l’Armée de la Conquête » qui travaillaient dans le centre médical. Ce groupe rebelle inclut le Front Fateh al-Cham (ex-branche syrienne d’Al-Qaïda) et d’autres groupes islamistes.

L’OSDH n’était pas en mesure d’identifier la nationalité des avions ayant participé aux frappes. 

« En raison de l’intensité des frappes, les trois niveaux (du bâtiment du centre médical) se sont effondrés et sont complètement détruits », a indiqué dans un communiqué Ahmed Dbais, le directeur de l’UOSSM.

Ce point médical offre des services médicaux d’urgence à 750 blessés par mois, selon l’ONG.

Après une trêve fragile qui a duré une semaine, les violences ont repris de plus belle mardi sur les fronts de guerre en Syrie, notamment dans la province septentrionale d’Alep avec des frappes aériennes intenses du régime et de son allié russe sur les secteurs contrôlés par les rebelles.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la Syrie est le pays le plus dangereux pour les personnels soignants avec 135 attaques contre des centres médicaux en 2015.

Des sacs d'aide humanitaire éventrés et éparpillés après un raid aérien, le 20 septembre 2016à Orum al-Koubra, près d'Alep, en Syrie
. © AFP

© AFP Omar haj kadour
Des sacs d’aide humanitaire éventrés et éparpillés après un raid aérien, le 20 septembre 2016à Orum al-Koubra, près d’Alep, en Syrie

3fce8cd1f2e45e3518f4d5ae32443caa14a40657
Article précedent

Sondages de l'Elysée: l'audition de Sarkozy demandée par l'association Anticor

1124b06191d8935384ada28b1eac03546f453a28
Article suivant

De beaux raisins annoncent un bon millésime 2016 malgré de grosses pertes

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Syrie: quatre membres d'une ONG médicale tués dans un raid près d'Alep