ACTUS LOCALESECONOMIETRANSPORTS

Tahiti-Faa’a : Egis remporte la concession de l’aéroport

Le ministère national chargé des Transports et la Direction générale de l’aviation civile viennent de révéler que le groupement Caisse des Dépôts, comprenant Egis Airport Operations et la Banque des Territoires, est attributaire du marché de la concession de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, à l’issue de l’appel public à concurrence lancé en novembre 2019.

La Caisse de Dépôts et Consignations (CDC), avec ses filiales Egis et la Banque des Territoires a remporté cet appel public à concurrence pour la gestion, sur une période de 40 ans (la précédente attribution était de 30 ans) de l’aéroport international de Tahiti-Faa’a. C’est donc le concessionnaire choisi en 2010 puis contesté devant les tribunaux qui conserve la gestion de l’aéroport principal de la Polynésie française. Trois autres candidatures avaient été posées dans cette procédure datant de novembre 2019, par Vinci, par la CCISM en association avec Meridiam et Aéroports de Marseille, et Edeis.

Selon notre partenaire Outremers360°, la concession prévoit que l’aéroport sera géré par une société comprenant le groupement lauréat CDC qui aura 51% des parts, dont 30% pour la BDT et 21% pour Egis, et le Pays qui aura 49 %. La CDC entend mener « un projet ambitieux de rénovation forte de l’aéroport dans une logique de forte ambition environnementale », a confié une source proche du dossier.

Cette désignation enclenche dès à présent la phase de mise au point de la concession en vue de sa signature. Au cours de cette phase, le candidat attributaire doit constituer la future société concessionnaire avec la Polynésie française, qui détiendra 49% du capital de cette société conformément à la loi n°2019-786 du 26 juillet 2019. La nouvelle concession devrait entrer en vigueur d’ici la fin du 1er semestre 2022.

Selon le cahier des charges, le concessionnaire sera chargé du développement, de l’entretien et du renouvellement et de l’exploitation des terrains, ouvrages, bâtiments, installations, matériels, réseaux et services de l’aérodrome de Tahiti-Faa’a. Le concessionnaire devra réaliser en début d’exécution du contrat de concession un programme de travaux initiaux, comprenant notamment la rénovation et l’extension à l’est de l’aérogare, l’augmentation de la capacité des parkings voitures et le doublement du canal de drainage. Le montant estimatif du programme de travaux initiaux, qui sera précisé dans les documents de consultation, s’élève à environ 4,8 milliards de Fcfp. Le concessionnaire réalisera également les investissements nécessaires à l’aménagement, au développement et en particulier au maintien aux normes de l’aérodrome

répondeur
Article précedent

Répondeur de 6h30, le 16/09/21

Article suivant

LA PASSION DU VIN 16/09/21

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tahiti-Faa’a : Egis remporte la concession de l’aéroport