ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Tahiti refuse l’organisation des Jeux du Pacifique 2019

Le fenua n’accueillera pas les Jeux du Pacifique en 2019. Le gouvernement a pris sa décision et évoque des problèmes de structures qui ne sont pas aux normes.

Les jeux du Pacifique 2019 n’auront pas lieu au fenua. « C’est vraiment impossible », affirme le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, à la sortie du conseil des ministres mercredi. Même s’il assure que « cette ouverture, cette possibilité » a été considérée. Les raisons du refus sont nombreuses : d’abord le Pays affirme ne pas avoir les infrastructures nécéssaires et adéquates pour accueillir 8 000 personnes (4 000 athlètes et officiels et 4 000 volontaires). Ensuite, le fenua n’est pas équipé en terme d’infrastructures sportives pour accueillir un tel évènement sportif.

Selon le porte-parole du gouvernement, la piscine olympique doit-être revue. Il faudrait aussi augmenter le nombre de couloir pour l’athlétisme, ou encore revoir les stades de football. « Il fallait qu’on puisse consacrer un certain nombre d’années à nous préparer au niveau de ces équipements, et le faire en l’espace de deux ans c’est vraiment trop court ».

Le gouvernement rappelle que les Jeux du Pacifique organisés en Nouvelle-Calédonie en 2011 ont coûté au gouvernement local 7,5 milliards de Fcfp et qu’au Vanuatu, ils ont coûté plus de 20 milliards de Fcfp. Contacté, le président du Comité Olympique de Polynésie française Tauhiti Nena, qui soutenait la candidature de Tahiti en 2019, n’a pas voulu s’exprimer. Il a fait savoir qu’il avait pris rendez auprès du président Edouard Fritch pour lui expliquer qu’il était « possible » d’accueillir les Jeux du Pacifique.

Article précedent

L'ONU vote l'abolition de l'arme nucléaire

Article suivant

La famille Tufaimea s’impose dans les courses de porteurs de fruits

1 Commentaire

  1. félix
    13 juillet 2017 à 13h40 — Répondre

    Très bien ! J’applaudis. Au moins c’est clair et net. Plus de polémiques…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tahiti refuse l’organisation des Jeux du Pacifique 2019