ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Tahoeraa divisé : Fricth veut « calmer les esprits »

Édouard Fritch au 6ème rencontres du numérique à la CCISM © Vaite Urarii Pambrun

Édouard Fritch au 6ème rencontres du numérique à la CCISM © Vaite Urarii Pambrun

Au lendemain du vote de la résolution le président du Pays, Édouard Fritch, s’est exprimé vendredi en marge des journées du Numérique à la CCISM.

Le vote de la résolution hier a mis à jour les dissensions existantes entre les élus de l’Assemblée de la Polynésie et le gouvernement.

Mais le président du Pays préfère relativiser et « calmer les esprits » en affirmant que c’est le nucléaire qui est un sujet sensible et non l’aspect politique qui a perturbé la majorité. Il considère que cette résolution aurait dû être plus réfléchie et surtout qu’il fallait y associer plus de monde pour dégager un consensus. Ses explications au micro de Vaite Urarii Pambrun.

 

Article précedent

Statu quo chez Total

Article suivant

7 000 cas de chikungunya supplémentaires cette semaine

1 Commentaire

  1. 29 novembre 2014 à 5h28 — Répondre

    FRICTH! Oh la, l’intervieweuse avale Fric et th tellement qu’Edouard, s’il avait été un représen-tante à l’assemblée aurait voté POUR hoohohohoho [email protected]

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tahoeraa divisé : Fricth veut « calmer les esprits »