ACTUS LOCALESSPORTS

Tauhiti Nena n’est plus président du comité olympique

© Cédric Valax

La cour d’appel de Papeete a annulé jeudi matin l’élection du président du comité olympique de Polynésie française (COPF), Tauhiti Nena, suite à un recours déposé par six fédérations sportives sur la forme du vote effectué début 2016. Un administrateur provisoire a été nommé et devra organiser de nouvelles élections sous quatre mois.

La cour d’appel vient de rebattre les cartes au Comité olympique de Polynésie française (COPF). Jeudi matin, la cour a annulé l’élection du président du comité, Tauhiti Nena, le 12 janvier 2016. A l’origine de cette décision, un recours de six fédérations sportives emmenées par l’opposant de Tauhiti Nena, Abel Temarii. Recours rejeté en première instance au mois de novembre 2016, mais accepté par la cour d’appel près de 20 mois après l’élection, a priori en raison d’un vice de forme entachant le vote.

Dans sa décision, la cour d’appel prévoit que l’arrêt est « exécutoire ». Ce qui signifie que Tauhiti Nena n’est plus président du comité olympique. La cour a donc ordonné la désignation d’un mandataire judiciaire, en la personne de Patrick Ancel, avec pour mission de convoquer une assemblée générale, qui devra procéder à une nouvelle élection de son conseil d’administration puis de son président, dans un délai de quatre mois.

« Ca va clarifier la situation »

La décision tombe en plein bras de fer entre le service Jeunesse et Sports et Tauhiti Nena. Le Pays ayant coupé les subventions au comité olympique en début de semaine. Et pour l’avocate de Tauhiti Nena, Me Marie Eftimie, la décision n’est « pas malsaine, au contraire ». Elle va permettre de « tout remettre à plat » pour « clarifier la situation ».

Article précedent

Le projet de dissolution du CRS dans les tuyaux

Article suivant

Ces nouvelles technologies qui flinguent notre santé - Edito 31/08/2017

2 Commentaires

  1. Teina
    31 août 2017 à 21h25 — Répondre

    Tauhiti, tu es dans la phase OUT, tu accumules depuis plusieurs mois aussi bien en politique qu’en sport défaite sur défaite. Petit conseil, va te reposer pour te ressourcer, en magasiner de l’énergie VIVIFIANTE pour revenir en force pour un vrai combat de COME BACK

  2. Chaval
    1 septembre 2017 à 6h06 — Répondre

    Allez au revoir et bonne retraite

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tauhiti Nena n’est plus président du comité olympique