ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

Temarii Castellani, Tahitien à Nice, décrit des « scènes d’horreur »

© Temarii Castellani

© Temarii Castellani

A Nice pour fêter la réussite de son Capes de physique-chimie, l’enfant du fenua, Temarii Castellani, était tout proche de la promenade des Anglais lors de l’attentat de jeudi soir. Il raconte les horreurs qu’il a vu de ses yeux. Quelques heures après l’attentat, le jeune homme de 26 ans se dit « toujours choqué » et ne comprend pas ce qui est arrivé.

Originaire de Moorea, Temarii Castellani a vécu six ans à Nice pour ses études. De passage en métropole pour passer son Capes de physique-chimie, qu’il a d’ailleurs réussi avec brio, le jeune homme a décidé d’aller fêter son diplôme à Nice avec ses amis. Tous étaient dans un restaurant situé non loin de la Promenade des Anglais lorsque l’attentat a eu lieu. Temarii Castellani s’est dit choqué par l’horreur de ce qu’il a vécu sur place. « Ce n’est vraiment pas facile de voir toute cette scène, tous ces corps, de voir tous ces gens paniqués qui marchent sur les autres parce que les autres tombent devant dans les mouvements de foule. Quelques heures après, je n’ai toujours pas dormi, je suis toujours perturbé. J’ai toujours ces scènes d’horreur dans la tête, ces corps, ces membres retournés, cassés ».

Temarii Castellani devrait être de retour mardi à Tahiti. Pour les familles n’arrivant pas à avoir de nouvelles de leurs proches, le ministère des Affaires étrangères a mis en place une cellule interministérielle d’aide aux victimes joignable depuis la Polynésie au 00 33 1 43 17 56 46. En l’état des premières informations que nous possédons, aucun ressortissant polynésien n’a été recensé parmi les victimes ou blessés.

Article précedent

Florent Collet, Niçois, pleure son fenua

Article suivant

Papeete et Nice en communion

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Temarii Castellani, Tahitien à Nice, décrit des « scènes d’horreur »