ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

A Nahoata, ils ont « tout perdu ! »

© Lucie Rabréaud

Le quartier Maere, situé en entrée de la vallée de la Nahoata à Pirae, a été particulièrement touché par les intempéries de la nuit de samedi à dimanche. Les habitants se sont réfugiés dans un magasin au plus fort des précipitations et nettoyaient le peu qui leur restait dimanche matin.

La vallée de la Nahoata, route de l’hippodrome à Pirae, a été particulièrement touchée par les intempéries de la nuit de samedi à dimanche. En entrée de vallée, la dizaine de familles du quartier Maere étaient en plein nettoyage ce dimanche matin et sortaient des affaires avec des brouettes, les déposant en bord de route. Tous essayaient de sauver ce qu’ils pouvaient. Une habitante raconte comment, les habitants se sont attachés les uns aux autres pour se mettre à l’abri.

La nuit a été particulièrement difficile pour les riverains, car l’eau est montée très haut dans les maisons, comme le raconte un autre habitant du même quartier.

Effectivement, au niveau du pont situé derrière le ministère de l’Éducation, un amas impressionnant de bois, de branches et autres, a bouché la rivière. Un embâcle qui devait être dégagé rapidement par l’armée. Le haut-commissaire, René Bidal, s’est rendu sur place ce dimanche matin, guidé par le président du Pays et le tavana de Pirae, Édouard Fritch et accompagné du contre-amiral Denis Bertrand, chef des armées. Le représentant de l’État, s’inquiétant de possibles épisodes pluvieux à venir, a demandé que soit dégagé au plus vite cet embâcle imposant. Les habitants du quartier Maere se sont étonnés de la violence des intempéries. Du jamais vu selon eux… Les habitants gardaient les yeux fixés sur le ciel menaçant, espérant qu’il n’y ait pas d’autres pluies comme celle de la nuit de samedi à dimanche.

Les habitants du quartier devaient être relogés dans une salle pastorale de l’église Thabor pour la nuit de dimanche à lundi.

Article précedent

A Matatia, la route coupée "pour un moment"

Article suivant

Hommages à l'Abbé Pierre, mort il y a dix ans

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

A Nahoata, ils ont « tout perdu ! »