ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Teva Rohfritsch quitte le conseil municipal de Punaauia, mais garde son siège à l’assemblée

L’ancien vice-président a écrit, ce jeudi, à Simplicio Lissant pour lui annoncer sa démission de son mandat de conseiller municipal de Punaauia. Règle de cumul des mandats oblige, le nouveau sénateur devait quitter une de ses fonctions. Il a choisi de conserver son siège de représentant à l’assemblée de la Polynésie Française.

Dans sa lettre au tavana, publiée sur sa page facebook, Teva Rohfritsch remercie Simplicio Lissant et « la majorité du conseil municipal » de Punaauia pour la « confiance » qui lui a été porté lors du scrutin sénatorial du 27 septembre. Mais l’ancien vice-président devait faire des choix du fait des règles de cumul des mandats. Il dit avoir jugé plus opportun de rester à l’assemblée pour « défendre les intérêts de la Polynésie dans son ensemble ». C’est Antoine Rua, suivant de liste des Tamarii Punaauia (23% des voix au premier tour contre 68% pour la liste de Simplicio Lissant) qui prendra sa place au conseil municipal. L’ancien tête de liste assure qu’il restera « attentif » à l’actualité de la commune, et « à l’écoute » de son maire en tant que sénateur.

 

Article précedent

Couvre-feu à Tahiti et Moorea : contraignant, mais "nécessaire" pour le Haut-commissaire

Article suivant

Recette du jour : Poulet ananas et curry

1 Commentaire

  1. Bresson
    24 octobre 2020 à 8h56 — Répondre

    Elus par les maires et grands électeurs des communes, les sénateurs sont les représentants des collectivités locales. La (seconde) place d’un sénateur est plus dans un conseil municipal qu’au sein de l’assemblée de la Polynésie française. Mais voilà, l’indemnité de représentant est beaucoup plus intéressante.

Répondre à Bresson Annuler la réponse.

PARTAGER

Teva Rohfritsch quitte le conseil municipal de Punaauia, mais garde son siège à l’assemblée