ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Tevai Haumani, 32 ans et candidat à la présidence du Pays

A 32 ans, Tevai Haumani a décidé de se présenter aux prochaines élections territoriales et de briguer la fonction de président du Pays. Après avoir communiqué sur les réseaux sociaux, le jeune homme a annoncé officiellement sa candidature lundi soir au Pearl Beach lors de sa première réunion publique devant une trentaine de personnes.

Tevai Haumani a 32 ans, il est marié et père d’une petite fille de 4 ans, il est mormon, originaire des Tuamotu et partenaire d’affaire pour Morinda. Mais surtout, il est candidat à la présidence du Pays. Le jeune homme a annoncé officiellement lundi soir sa candidature aux prochaines territoriales, lors d’une réunion publique au Pearl Beach devant près d’une trentaine de personnes. Il concède ignorer les rouages de la politique : « c’est quelque chose de complètement nouveau pour moi ». Mais il explique avoir pris cette décision il y a moins d’un an, à la suite d’une remarque de sa fille lors d’une promenade à Papeete.

« Notre Mouvement », c’est le nom du parti politique qui ne doit compter que des « personnes intègres, volontaires » et pas « d’opportunistes ». Tevai Haumani considère que la politique ne devrait pas être « un plan de carrière ». Le jeune homme se veut différent des autres candidats et dit représenter « la troisième voie ».

Si Tevai Haumani est élu, il compte mettre en place une « gouvernance collégiale » avec seulement trois ministères, ou encore « transformer de la ville de Papeete ». La capitale doit, selon lui, « être la vitrine » de la Polynésie et la « rendre plus vivante, plus attractive, plus moderne » avec des « commerces intelligents et de standing, un lieu de culture traditionnelle et contemporaine ».

Article précedent

NSI décroche une défisc’ nationale à 195 millions

Article suivant

L’affaire Greig-Kaiha définitivement close

3 Commentaires

  1. Warning sign
    7 novembre 2017 à 19h48 — Répondre

    Bien mais trois ministères …Les idéaux c’est bien mais il faudra un peu de pragmatisme mais c’est une initiative intéressante

  2. Hirinake
    7 novembre 2017 à 21h51 — Répondre

    Desole de le dire, mais la on a encore a faire a un illumine complet, mais il a sa jeunesse et tres certainement une bonne volonte pour se faire pardonner. Consacres-toi plutot a d’autres projets plus personnels pour prouver ton existence. Tu prends un tres mauvais chemin jeune homme. Ton jeune enfant de 4 ans a besoin de toi a ses cotes c’est plus important.

  3. Tiare 1
    8 novembre 2017 à 6h33 — Répondre

    Ce qui manque dans ce Pays c’est un parti qui se ferait le porte voix des laisser pour compte, des miséreux car que voit on sur l’échiquier politique? Des guéguerres stériles entre autonomistes et indépendantistes, rien d’autre.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tevai Haumani, 32 ans et candidat à la présidence du Pays