INTERNATIONAL

Top 14: les premiers temps du fordisme à Toulon

Toulon (AFP) – Mike Ford première! Après le feuilleton parfois ubuesque de ces dernières semaines sur la Rade conclu par le départ de Dominguez et l’arrivée de l’Anglais aux manettes, Mayol va tester les promesses d’un rugby offensif, samedi (18h30) contre Grenoble pour la 9e journée du Top 14.

« Pour être simple, il voudrait que je mette un plan de jeu plaisant à regarder », a synthétisé l’entraîneur anglais, « il » étant l’impulsif président du RCT, Mourad Boudjellal.

Le +boss+ du RCT a retiré l’équipe à Diego Dominguez lundi, après une victoire à Sale (15-5) en Coupe d’Europe, car il se plaignait du jeu produit par son équipe. « Quand je regarde les arrières, je m’emmerde », avait-il prévenu plus tôt dans la saison.

Le divorce entre le président et Dominguez a fini par être prononcé après des mois d’une relation sinusoïdale, et Ford lance la énième révolution d’un club sacrément secoué depuis juillet, capable de perdre chez lui contre Brive comme de battre le leader Clermont.

Passé de renfort de Dominguez à Calife, Ford va pouvoir mettre en place sa « philosophie de jeu ». « Mourad aime bien ma vision des choses », a expliqué l’ex-manager de Bath.

Proposer un rugby d’attaque, « nous avons les joueurs pour », assure Ford, qui prévient: « nous devons nous entraîner différemment. Peut-être que les joueurs vont se sentir mal à l’aise au départ, mais ils y gagneront s’ils travaillent pour. L’intensité sera relevée, les joueurs doivent être responsabilisés ».

« On ne repart pas de zéro », soulligne le capitaine, Guilhem Guirado.

– « Un nouveau départ » –

« Certaines bases sont là, après certaines choses changent dans l’entraînement et dans deux-trois repères, poursuit le talonneur. Mais le rugby reste simple, si tu es fort en conquête et que tu avances sur deux, trois temps de jeu, ce sera plus simple pour les trois-quarts. »

Guirado est aussi revenu sur l’agitation perpétuelle du club. « On a été surpris en début de semaine car on ne s’attendait pas du tout à ça, on a été pris un peu au dépourvu, admet-il, mais ensuite on s’est focalisé uniquement sur le terrain et ce match face à Grenoble ».

Le groupe « se sent un peu responsable » de l’éviction de Dominguez, ajoute-t-il.

Boudjellal a pris sur lui l’échec de l’Italo-Argentin et a dit qu’il assumerait. « L’avenir nous dira si la décision de changer d’entraîneur était la bonne, note Guirado. Jusqu’à présent on a fait un parcours moyen, mais malgré tout on accroche le haut du tableau ». Le RCT est 4e après 8 journées.

Au moins y avait-il beaucoup de sourires à l’entraînement jeudi matin. Boudjellal est venu également sur la pelouse et a échangé avec Ford dans la bonne humeur.

« Le groupe travaille très bien. On traverse une nouvelle étape, ce match sera un nouveau départ », assure le capitaine.

Pour son premier match, l’entraîneur anglais n’a pas tous les cadres à sa disposition, notamment dans les lignes arrières. Aux blessés de longue durée comme Drew Mitchell ou Matt Giteau s’ajoutent les absences de l’arrière gallois Leigh Halfpenny et de l’ailier sud-africain Bryan Habana, non retenus car ils partiront en sélection pour les tournées de l’automne.

Ford devra faire sans contre le FCG. Cela ne changera pas son credo: « La chose la plus difficile dans le rugby, c’est d’attaquer ». C’est sa mission.

Le nouvel entraîneur toulonnais Mike Ford, le 27 octobre 2016 lors d'une séance d'entraînement  au stade Berg de Toulon. © AFP

© AFP Franck PENNANT
Le nouvel entraîneur toulonnais Mike Ford, le 27 octobre 2016 lors d’une séance d’entraînement au stade Berg de Toulon

a8fc2ed140d3c4507ba9f43b5fc2005319320325-2
Article précedent

L'Islande vote pour oublier les "années fric"

e059b5184f20efe323d301f076dc3b26a1555d7e
Article suivant

Masters féminin: une finale Kerber-Cibulkova

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Top 14: les premiers temps du fordisme à Toulon