INTERNATIONAL

Top 14: Toulon déjà sur le gril

Toulon (AFP) – Un seul match joué après une intersaison mouvementée, perdu à Bayonne, et ça chauffe déjà à Toulon, qui doit l’emporter à Pau samedi (14h45) lors de la 2e journée de Top 14 pour éviter que le brasier ne prenne de l’ampleur.

Le calme semblait revenu après la confirmation à son poste du manager Diego Dominguez, dont le siège encore pourtant froid avait vacillé selon plusieurs médias à l’intersaison. C’est oublier un peu vite qu' »à Toulon, tout est différent », comme le proclame le slogan du club.

Une défaite sur le terrain du promu Bayonne (23-28), qui ne « faisait pas partie du plan de route » de l’aveu du centre Maxime Mermoz, et voilà le RCT sur des charbons ardents. Lesquels ont été quelque peu attisés par les déclarations de Dominguez, qui a fustigé le manque d’intelligence de ses troupes à Jean-Dauger.

L’ancien ouvreur international italien, successeur de Bernard Laporte, conserve évidemment la « confiance » de Mourad Boudjellal. « Pas par dépit, comme certains le pensent, mais parce qu’il est plein d’énergie et d’envie. Il attaque dans la difficulté, mais je pense qu’il a les armes pour s’en sortir », a développé le président.

« Diego est un entraîneur débutant. Il faut lui laisser le temps de s’installer et de mettre les choses en place. Il mérite cet égard. Là-dessus, il n’a aucune pression. Et puis les joueurs ont leur part de responsabilité. Quand on fait trois fautes en deux minutes à Bayonne, ce n’est pas la faute de Diego », a-t-il ajouté.

– Boudjellal change ses habitudes –

Vrai, comme le fait que Dominguez doive composer avec de nombreuses absences (Giteau, Vermeulen), surtout au poste d’ailier (O’Connor, Mitchell, Habana, Tuisova et Clerc). Ce qui a poussé Dominguez a titulariser sur une aile… l’habituel centre Maxime Mermoz!

Tout en assumant la pression — « on l’a toujours à Toulon » — l’ancien joueur du Stade Français demande du temps: « Il nous manque encore un mois pour que l’intégration et les choses qu’on veut faire marchent mieux. »

La patience de Mourad Boudjellal n’est cependant pas extensible et, signe de l’importance du rendez-vous, le président fera le déplacement samedi, ce qui lui arrive très rarement.

« Je me déplace pour voir comment ça se passe en interne. Je viens pour ressentir les choses. Il faut aussi être là dans les moments difficiles que les joueurs voient qu’il y a un président », a justifié Boudjellal, depuis mardi candidat à la présidence de la Ligue, dont l’élection se tiendra le 4 octobre.

On doute que ses déclarations soient à l’avenant en cas de deuxième revers d’affilée sur le terrain d’un candidat au maintien. D’autant que se profilent ensuite deux déplacements à Toulouse et au Racing, le RCT ayant demandé à jouer quatre de ses cinq premiers matches à l’extérieur en raison des travaux en cours dans son stade Mayol.

Entre-temps, il y aura la réception de Brive, qui s’annonce brûlante en cas de défaite samedi.

Les équipes

Pau: Taylor – Dupichot, C. Smith, Vatubua, Votu – (o) Slade, (m) Daubagna – S. Armitage, Coughlan, Butler – Pierre, Boutaty – Charlet, Boundjema, Hurou

Toulon: Halfpenny – Mermoz, Bastareaud, Nonu, Yobo – (o) Trinh-Duc, (m) Escande – Gill, Ollivon (cap), J. Smith – R. Taofifenua, Kruger – Chilachava, Orioli, Fresia

Remplaçants

Pau: Lespiaucq, King, Ramsay, Metz, Malié, Lacrampe, Günther, Hamadache

Toulon: Guirado, Delboulbès, Manoa, Gorgodze, Fernandez Lobbe, Bernard, Pélissié, Chiocci

Arbitre: Mathieu Raynal

Les joueurs du RCT engagés dans une mêlée contre ceux de Bayonne au stade Jean-Dauger, le 21 août 2016. © AFP

© AFP/Archives GAIZKA IROZ
Les joueurs du RCT engagés dans une mêlée contre ceux de Bayonne au stade Jean-Dauger, le 21 août 2016

Article précedent

Nouvelle journée de canicule pour un samedi classé rouge sur les routes

Article suivant

Italie: Drapeaux en berne, l'Italie pleure les victimes du séisme

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Top 14: Toulon déjà sur le gril