ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Tous les tarifs de la nouvelle navette des Marquises

Le conseil des ministres a adopté les liaisons et les tarifs de la navette Te Ata O Hiva entre les trois îles des Marquises du sud concernées.

Après avoir été baptisée et inaugurée lundi matin, la navette des Marquises Sud est partie rejoindre son archipel et Hiva Oa, son port d’attache, qu’elle doit atteindre le 2 décembre. Le conseil des ministres a adopté les tarifs des traversées. Navette maritime de la flottille administrative, Te Ata O Hiva effectuera des liaisons régulières entre Hiva Oa et les îles de Tahuata et Fatu Hiva de la manière suivante, sachant que lors des voyages vers Fatu Hiva ou en provenance de cette île, un arrêt sera effectué à Tahuata :

– une rotation aller-retour vers Fatu Hiva le lundi ;

– deux rotations aller-retour vers Tahuata le mercredi, une le matin, une l’après-midi, afin de permettre aux habitants de Tahuata de faire l’aller-retour dans la journée ;

– une rotation aller-retour vers Fatu Hiva le vendredi.

Sur la base d’un compte d’exploitation prévisionnel précis et du coût au mille nautique de cette navette maritime, une grille tarifaire permettant de ne pas réaliser un service de transport public à perte, tout en permettant son accessibilité aux habitants des îles concernées a été établi. (voir le tableau ci-dessous).

En cas d’affrètement du navire sur la ligne Hiva Oa – Tahuata, le coût d’affrètement est de 400 000 Fcfp par voyage, soit 800 000 Fcfp l’aller-retour. Sur la ligne Hiva Oa – Fatu Hiva, ce coût d’affrètement sera de 800 000 Fcfp le voyage soit 1 600 000 Fcfp l’aller-retour, sachant que les associations sportives, culturelles et cultuelles pourront solliciter un abattement auprès du président de la Polynésie française, l’abattement pouvant aller jusqu’à 50 %. Concernant les transports scolaires et les transports sanitaires urgents ou par réquisition, des conventions tarifaires seront établies, respectivement avec le ministère de l’Education et la CPS (Caisse de prévoyance sociale). Quand bien même cette navette serait dans un premier temps gérée par un service du Pays, il importe de mettre en place un système durable et pérenne, notamment dans l’optique, à terme, d’une délégation de service public. Il a donc été proposé d’engager l’exploitation du service sur les bases définies par cet arrêté tarifaire afin de se confronter aux différents aspects de l’exploitation. Après une première période, et une confrontation de l’analyse théorique à la réalité, des ajustements pourront alors être réalisés notamment sur le planning ou, le cas échéant, sur la grille tarifaire, en synergie avec les communes.

tarifs

Retrouvez l’intégralité du compte rendu du conseil des ministres ci-dessous :

© Radio 1
Article précedent

Sortie de route mortelle à Paea

02PPT174CA11A
Article suivant

Simulation de crash d'ATR au large de Bora Bora

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tous les tarifs de la nouvelle navette des Marquises