EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Tout serait-il complots ? – Edito 10/04/2018

J’évoquais le sujet avec François Asselineau hier dans A vous la parole, puisque son parti l’UPR a, de notoriété publique, manifestement cette faculté de fédérer de nombreux et virulents amateurs du sujet : je vous parle du complotisme. Qu’est-ce que c’est le complotisme ? On l’appelle aussi la « théorie du complot » ou le conspirationnisme. C’est en substance s’imaginer qu’un ou plusieurs petits groupes de gens puissants s’arrangent entre eux dans le plus grand secret pour tromper le grand public afin de servir leurs intérêts.

Alors parfois je ne vous cache pas qu’il y a des pseudos complots plutôt rigolos, même si ceux qui les dénoncent y croient dur comme fer. Dernièrement on a beaucoup entendu parler d’un gars qui a construit sa propre fusée dans laquelle il est monté parce qu’il voulait prouver au monde que la Terre, était plate. Et il y a comme ça des milliers de gens rassemblés au sein d’une sorte de fondation, très actifs sur les réseaux sociaux et qui étaient notamment très fiers d’annoncer dernièrement, et je vous jure que c’est vrai, que les partisans de cette théorie on en trouvait, je cite, «  partout autour du « globe » ».

Il y aussi celle à propos de Apollo 11 qui n’aurait jamais aluni, Neil Armstrong n’aurait jamais foulé le sol de notre satellite naturel, le tout aurait été mis en scène et filmé par Stanley Kubrick pour le compte de la NASA. Le seul hic c’est que pour réaliser cela en 1969 il aurait fallu une débauche de moyens bien plus compliquée que de financer la mission spatiale et d’envoyer effectivement quelqu’un sur la Lune.

Mais le drame là-dedans c’est que selon une étude du célèbre institut Ifop, 8 français sur dix croient au moins à une ou plusieurs théories du complot absolument grotesque. Là je vous ai parlé de celles qui peuvent prêter à rire, mais il y en a certaines qui sont dangereuses, qui donnent envie de vomir. Ainsi, ce ne serait pas ce malade de Assad qui bombarderait sa propre population rebelle en Syrie avec des armes chimiques mais les occidentaux, les USA en première ligne, pour servir des intérêts secrets. Si bien entendu j’estime que la géopolitique peut parfois avoir des motivations assurément nauséabondes et discutables, il faut se méfier de se mettre à douter de tout et de tout le monde au risque de sombrer dans la folie.

S’apitoyer sur les Fake news et leurs dangers mais par la même occasion nourrir d’intimes convictions sur des complots entretenus par des paranoïaques frustrés, qui jouent sur nos peurs, c’est finalement aussi dangereux, voire plus.  Après c’est sans fin sinon,  regardez, moi par exemple je n’en fais pas tout un plat qu’on nous cache l’existence des extraterrestres pour ne pas mettre en péril nos systèmes de croyances religieuses. Ah la la, ça va je plaisante … ou pas.

Article précedent

Neuf sites retenus pour les Marquises à l’Unesco

Article suivant

Grève levée chez Wing Chong

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tout serait-il complots ? – Edito 10/04/2018