EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Traiter les SDF comme des sous-hommes ce n’est pas la solution … – Edito 08/09/2017

Hier une jeune femme a été traumatisée par la bêtise humaine et s’est sentie seule au monde. Son témoignage était tellement poignant que je l’ai relayé dans l’émission interactive « A vous la parole » à 11h sur notre antenne. Pour ceux qui n’étaient pas avec nous voici ce qui s’est passé. Devant elle, en pleine rue, elle voit le patron d’un snack déambuler avec un seau d’eau et son t-shirt remonté devant le nez se diriger vers une personne âgée sans domicile fixe qui n’était même pas devant son commerce. Il lui a renversé l’eau sur la tête et en a mis exprès partout autour pour l’empêcher de venir s’asseoir à nouveau dans le coin. La jeune femme outrée s’est précipitée pour aider le papy qui s’est retrouvé en pleurs. Elle a incendié le commerçant car elle n’en revenait pas, mais lui pas, pas choqué pour un sou, même avec quelqu’un pour lui faire réaliser son geste, continuait de trouver ça normal. Elle a alors voulu prendre à témoin des passants, mais la seule chose qu’ils ont su faire a été de s’écarter, de baisser la tête et de passer leur chemin. Personne pour l’aider à réconforter le papy.

Personne d’autre donc pour confirmer que ce n’est pas parce qu’on n’a pas les moyens de mettre un toit au-dessus de sa tête que l’on doit accepter d’être traité comme un sous-homme, voire même encore moins bien qu’un animal. Quelle est cette mentalité ? Quelle perte de repère dans la vie peut conduire un homme à en traiter un autre de cette manière et à lui faire sentir qu’il est de trop. Comme si cette personne sans domicile fixe n’était pas déjà noyée dans les remords quelles que soient les causes de sa situation. Evidemment que lorsque l’on tient un commerce on peut estimer que cela ne contribue pas à attirer le chaland que d’avoir des SDF devant sa porte. Cependant ici ce n’était ici pas le cas. Mais de toute façon, à moins d’être confronté à un récalcitrant qui le fait en toute connaissance de cause, et dans ce cas il suffit d’appeler les autorités, on n’a pas à humilier un être humain pour lui faire entendre SA raison. De toute façon rien ne le justifierait dans l’absolu.

Evidemment que le comportement de certains personnes SDF est discutable, notamment ceux qui se sont vrillées le cerveau à cause des drogues et qui n’ont plus toute leur tête, mais c’est à nous de prendre le recul qu’eux ne sont pas en mesure d’avoir. Un auditeur l’autre jour avait laissé un message révoltant sur notre répondeur. Il proposait le plus sérieusement du monde, pour donner une meilleure image de notre capitale aux touristes, de tous les envoyer sur une île « puisqu’il y en a plein d’inhabitées au Fenua ». Je vous promets que ça se sentait que le gars avait eu l’idée du siècle, limite révolté que personne n’y ait pensé avant. Et l’étape d’après c’est quoi ? Le retour des fours crématoires ?

Pour cacher ces SDF qu’on ne saurait voir ce n’est pas en mettant des œillères qu’on réglera le problème, mais chacun avec ses moyens peut contribuer à les faire se sentir encore des êtres humains, cela les aidera sans doute à mieux s’intégrer dans le décor avant d’avoir pu faire mieux …

Article précedent

Futsal: Le Futsal Top NIKE 2017 démarre ce weekend

Article suivant

Journal de 7:30 le 08/09/2017

2 Commentaires

  1. TEIHO
    12 septembre 2017 à 6h57 — Répondre

    Ah ben ça cque c pas jolijoli du tout le monsieur(tout com,il trouve pas joli le SDF!)qui a fait ça!mais pourquoi y a pas eu les personnes,les jeunes là qui aiment bien filmer les bagarres( ça changerait quoi!)é mettre sur facebook là! fo juste penser à ne pas oublier de »flooter »!c bien dommage,j’aurai bien aimé être prêsent là!cette indiférence, c pas étonnant mais bon fo faire avec…!

  2. TEIHO
    12 septembre 2017 à 9h04 — Répondre

    Just un « rajout »où sont passés les jeunes sais plus comment on les appelle,vêtus d’un tee-shirt rouge qui parcouraient la ville de papeete (en complément des mutoï,agents ou otr )à condition qu’ils soient bien « payés »(là,l’argent public convient bien pas ia que pour l’administration!)pour « inviter »ces « SDF »à ne pas se placer devant les commerces(stationner en permanence,à la longue ça tape sur le système,le monsieur qui a balancé le seau,c comppréhensible(même si j’approuve pas!) surtout si les services compétents en la matière n’interviennent pas quand ils sont interpellés!après fo faire qque choz!y a que les forces de l’ordre qui vont être écoutés é com ia jamais assez,fo inviter le PAYS é la mairie de papeete à ne pas lésiner sur les moyens pour s’occuper « SDF »(le pays ne manque pas de super diplômés pour proposer des solutions tiens!)

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Traiter les SDF comme des sous-hommes ce n’est pas la solution … – Edito 08/09/2017