ACTUS LOCALESCOMMUNES

Tribunal administratif : Evans Haumani garde sa mairie

Le tribunal administratif a suivi son rapporteur public, confirmant le rejet des comptes de campagne de Evans Haumani, mais sans le déclarer inéligible.

Evans Haumani avait vu ses comptes de campagne rejetés pour avoir payé de sa poche 11% de ses dépenses, soit 150 000 Fcfp, sans passer par son mandataire. Il contestait cette décision, et son avocat plaidait l’inexpérience, disant que parti sans étiquette dans la campagne de 2020, Evans Haumani n’avait pas pu bénéficier de l’expérience d’un parti dans la gestion de ses comptes. Une « maladresse » plutôt qu’une « faute », admettait le rapporteur public, qui demandait tout de même la confirmation du rejet des comptes. Evans Haumani est donc bien privé de tout remboursement sur les quelque 1,2 millions de Fcfp dépensés pour sa réélection en 2020.

Mais, dit le tribunal administratif, « pour blâmable qu’elle soit, pareille légèreté de la part de M. H. ne peut donc être qualifiée de manquement d’une particulière gravité aux règles de financement des campagnes électorales, de nature à justifier son inéligibilité. »

 

Article précedent

Futur proche : Paris/Papeete en 3h, ça vous dit ? - Edito 11/05/2021

Article suivant

Dauphin Domingo inéligible pour trois mois

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tribunal administratif : Evans Haumani garde sa mairie