ACTUS LOCALESECONOMIE

Trois bons chiffres pour l’économie polynésienne

Myriade de bonnes nouvelles dans les derniers bulletin de l’Institut de la statistique en Polynésie française (ISPF). Le secteur de la perle marque une embellie en 2013, le tourisme remonte au troisième trimestre 2014 et l’emploi progresse légèrement en novembre 2014.

ch Perles

L’ISPF fait le point sur le secteur de la perle en 2013. Une année marquée par une augmentation des exportations de 10%. Ce qui a permis au prix moyen de la perle de repasser au dessus de la barre symbolique des 1000 Fcfp. Son niveau le plus haut depuis cinq ans. Depuis 2008, les exportations perlières n’ont eu de cesse de diminuer. Sauf en 2013, donc, puisque la perle a rapporté 7,8 milliards de Fcfp. Entre 2012 et 2013, le prix moyen au gramme est passé de 490 Fcfp à 570 Fcfp, soit une augmentation de 16 %. Les exportations de produits perliers sont réparties en trois catégories ; les perles de culture brutes représentent 97% des produits perliers exportés, les ouvrages en perles 1,5%, et les autres perles de 1,5% (keishis, biwas, etc…).

 

Le tourisme en hausse

ch TourismeL’ISPF a également publié lundi les chiffres du tourisme pour le troisième trimestre 2014. Une période pendant laquelle les arrivées touristiques en Polynésie française ont progressé de 3,6% par rapport au troisième trimestre de l’année précédente.

 

 

L’emploi progresse

ch emploiEnfin, l’ISPF a publié les chiffres de l’emploi salarié marchand pour le mois de novembre 2014. Autre bonne nouvelle, ces valeurs sont en hausse. Sur un an, l’emploi progresse de +0,6%, alors que la moyenne observée sur les cinq dernières années est de -1,8%.

 

 

Article précedent

Aircalin et Air Tahiti Nui prêts à voler ensemble

Article suivant

Tatauroscope du mardi 20 janvier 2015

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Trois bons chiffres pour l’économie polynésienne