ACTUS LOCALESJUSTICE

Trois recours contre le permis de construire de 70 logements OPH au Pic rouge

Trois recours ont été déposés la semaine dernière devant le tribunal administratif de Papeete pour demander l’annulation du permis de construire du projet de construction de 70 logements sociaux OPH au Pic Rouge. Deux associations de copropriétaires et un riverain dénoncent l’impact du projet sur la voirie et la tranquillité  du voisinage.

Depuis 2016, des riverains du Pic rouge s’opposent à un projet de construction de 70 logements sociaux OPH. La semaine dernière, les associations « Les collines de Tipaerui » et « La colline du Pic rouge » ainsi qu’un riverain ont déposé trois recours devant le tribunal administratif de Papeete pour demander l’annulation du permis de construire délivré pour cette opération.

Dans leurs recours, les associations qui gèrent la voirie et les réseaux du Pic rouge s’inquiètent notamment des « insuffisances » soulevées par l’étude d’impact environnementale réalisée en 2017 pour ce projet.

Une étude d’impact réservée

Parmi les points litigieux, l’étude d’impact évoquait le « risque » pour le réseau routier du transport des 46 000 mètres cube de remblai prévus pour le chantier, l’absence de considération pour la dégradation du paysage et du niveau sonore dans la vallée, mais aussi l’isolement des futurs logements OPH par rapport aux équipements publics, aux écoles ou aux commerces.

L’étude d’impact avait été critiquée à l’époque par le directeur de l’OPH, Moana Blanchard, qui dénonçait sa « subjectivité » et son absence de « données chiffrée ». Sur le dernier point de l’isolement des logements, la réponse surprenante de l’OPH avait d’ailleurs consisté à indiquer « qu’alors que 70% de la population polynésienne est obèse, encourager la sédentarité et le recours aux transports automobiles sur une courte distance ne nous paraît pas une solution bienveillante à l’égard de nos locataires ».

Le tribunal administratif examinera dans les mois à venir les trois recours. Pour l’heure aucun référé n’a été déposé, en l’absence de commencement des travaux.

Article précedent

Le premier Dreamliner livré à ATN à Charleston

Article suivant

Shell va’a large vainqueur de la Molokai Hoe

1 Commentaire

  1. corosol
    7 octobre 2018 à 12h10 — Répondre

    On ne veut pas partager sa vue ? C’est sur, les logements sociaux ça fait « tache », il vaut mieux laisser les pauvres dans les bidonvilles de Faa’a.

Répondre à corosol Annuler la réponse.

PARTAGER

Trois recours contre le permis de construire de 70 logements OPH au Pic rouge