INTERNATIONAL

Troisième week-end pare-choc contre pare-choc sur les routes

Lyon (AFP) – « Bouché de chez bouché ! »: après les deux grands chassés-croisés de l’été, le trafic était encore dense samedi, classé « rouge », avec 430 kilomètres de bouchons à 11H00 sur les routes de France, le pic de trafic du week-end du 15 août étant attendu à la mi-journée.

L’an dernier, à la même heure, on comptait seulement 217 km de bouchons, a précisé Bison futé à l’AFP, mais l’Assomption tombait un samedi, sans week-end prolongé.

La journée s’annonce « très difficile » sur l’ensemble des grands axes de liaison du pays, dans le sens des départs, comme dans celui des retours, a prévenu le service de prévision de la circulation.

Les principales difficultés étaient concentrées sans surprise dans le sud du pays, principalement sur l’A9 en direction de l’Espagne et près de Montpellier, ainsi que dans la vallée du Rhône sur l’A7.

L’arc méditerranéen entre l’Italie et l’Espagne était très encombré, que ce soit dans le sens est-ouest ou ouest-est, sur les autoroutes A8, A7, A54, A9, de Menton jusqu’au Perthus.

Vers 11H00, il fallait compter 03H40 pour effectuer le parcours entre le sud de Lyon et Orange au lieu de 01h35 habituellement, dans le sens des départs, et 02H05 contre 01H35 dans le sens des retours, indique Vinci Autoroutes. 

Trois heures étaient aussi nécessaires sur l’A9 entre Orange et Narbonne contre 01H45.

Les automobilistes prenaient leur mal en patience. Avec plus ou moins de bonne humeur. 

Ainsi, Maud Petitgars, en route pour Cannes, expliquait être partie de Rouen « à minuit ». « Et là, depuis 07H00 du matin, on est dans les bouchons. Mais on a envie d’aller en vacances, de s’éclater. Donc pas de souci, ça fait partie des vacances ! », assurait-elle à l’AFP à hauteur du péage de Valence.

« J’ai roulé de minuit à 05H00, après on s’est reposé un peu. Et là, j’ai fait 20 km après Lyon, bouché de chez bouché ! Une heure et demie de bouchon, ça m’a scié les jambes plus que les 500 kilomètres » depuis Paris, soupirait Samir, en route pour Saint-Tropez. 

Dans le sens des départs, il est recommandé samedi d’éviter de circuler sur les grands axes jusqu’à 16H00, dans la moitié nord du pays et jusqu’à 19H00 dans la moitié sud, mais aussi de se garder de traverser les grands axes du Massif Central jusqu’à 14H00. 

– Des mois d’été dangereux –

Dimanche, Bison futé voit les routes en « vert » au niveau national, « orange » sur l’arc méditerranéen et le Sud-Ouest, dans le sens des retours. Lundi est classé « vert ».

Il sera tout de même conseillé dimanche d’éviter la traversée de Lyon et la vallée du Rhône de 10H00 à 16H00, les autoroutes A7 et A8 entre Orange et l’Italie ainsi que l’autoroute A9 entre Orange et l’Espagne. A bannir aussi, l’autoroute A61 entre Carcassonne et Narbonne, de 10H00 à 16H00.

Quelque 14.000 policiers et gendarmes sont déployés cet été sur les routes des vacances afin de renforcer les contrôles. 

La Sécurité routière rappelle que les mois de juillet et d’août comptabilisent le cinquième des personnes décédées chaque année sur les routes françaises, appelant les automobilistes à « la plus grande vigilance ».

Si le nombre de morts sur les routes a enregistré une très légère baisse de 0,3% en juillet, avec 352 personnes tuées (une de moins qu’un an plus tôt), le nombre de décès sur les sept premiers mois de l’année a augmenté de 1,5% par rapport à la période équivalente en 2015 (1.921 morts, 28 morts de plus). Et la tendance de fond demeure à la hausse depuis deux ans.

Des véhicules bloqués au péage de Vienne, sur l'autoroute A7 le 13 août 2016. © AFP

© AFP PHILIPPE DESMAZES
Des véhicules bloqués au péage de Vienne, sur l’autoroute A7 le 13 août 2016

Article précedent

A Lourdes, Bernard Cazeneuve dit aux catholiques sa "solidarité"

Article suivant

Syrie: l'EI libère des centaines d'habitants de Minbej

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Troisième week-end pare-choc contre pare-choc sur les routes