INTERNATIONALMONDE

Turquie : un conseiller d’Erdogan frappe un manifestant

Un conseiller d'Erdogan a été pris en photo alors qu'il frappait un manifestant à terre. © REUTERS

Un conseiller d’Erdogan a été pris en photo alors qu’il frappait un manifestant à terre. © REUTERS

L’IMAGE – Une photo montrant un conseiller du Premier ministre turc en train de frapper un manifestant à terre à Soma après la catastrophe minière est devenue virale.

L’image a aussitôt fait le tour des réseaux sociaux. Lors de la visite du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan à Soma, où une catastrophe minière a fait au moins 283 morts, l’un de ses conseillers a été pris en photo en train de donner un coup de pied à un manifestant à terre.

L’homme a été identifié comme étant Yusuf Yerkel, qui se présente sur son compte Twitter comme le directeur adjoint du cabinet du Premier ministre turc. L’homme a confirmé au quotidien Hurriyet qu’il s’agissait bien de lui sur le cliché, indiquant qu’il avait l’intention de s’exprimer publiquement sur cet incident, qui a aussi été filmé.


Başbakanlık Müşaviri Soma’da Madenci Yakınını… by haberler

Les faits se sont déroulés au cours de la visite mouvementé d’Erdogan à Soma. Le Premier ministre a été chahuté par les habitants, qui lui reprochent d’avoir ignoré des avertissements sur la sécurité des mines de Turquie. Erdogan a même dû se réfugier pendant quelques instants dans une supérette. Ses déclarations n’ont rien fait pour arranger les choses : aux journalistes qui l’interrogeaient sur la catastrophe, il a en effet assuré que « des explosions comme celle-là dans des mines se produisent tout le temps ».

New York : les cabines téléphoniques recyclées en spots WiFi

LA COLERE – Journée de grève en Turquie après la tragédie minière

EN IMAGES – Après l’accident, la terrible attente, mais peu d’espoir

SOUS TERRE – Plus de 200 mineurs tués en Turquie

L’ACTU – Des centaines de mineurs bloqués au fond d’une mine en Turquie

Source : Europe1

Article précedent

Faites du sport samedi 17 mai, place Tarahoi !

Article suivant

Narendra Modi, un "fasciste soft" à la tête de l'Inde ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Turquie : un conseiller d’Erdogan frappe un manifestant