INTERNATIONAL

Typhon Nida à Hong Kong: la ville se réveille au ralenti

Hong Kong (AFP) – Hong Kong s’est réveillée mardi au ralenti après le passage du typhon Nida, qui a entraîné l’annulation de centaines de vols et provoqué la fermeture des écoles, de la majorité des commerces et de la Bourse.

Des vents soufflant en rafale à 151 km/h ont balayé dans la nuit l’ex-colonie britannique. Aucune victime n’était signalée, mais les autorités ont mis en garde contre un risque d’inondations et de glissement de terrains dans certaines zones en raison des pluies torrentielles.

Jonchées de branches d’arbres, les rues de la ville étaient désertes mardi matin, les transports publics n’offrant qu’un service très limité. Autour de certains bâtiments, des échaffaudages en bambou pendaient dangereusement.

Un porte-parole de l’autorité aéroportuaire a indiqué à l’AFP que seuls 325 vols étaient maintenus mardi entre 06H00 et 21H00 (22H00 GMT lundi et 13H00 GMT mardi), contre 1.100 en temps normal.

Plus de 150 vols avaient été annulés lundi à l’approche du typhon, obligeant des centaines de passagers à une longue attente dans le hall des départs.

« Je suis arrivé à 06H00 du matin mais les comptoirs sont fermés. On n’a pas du tout été prévenu », se plaignait sur Now TV un passager en partance pour l’Australie.

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific et sa filiale Dragonair ont annulé tous leurs vols au départ et à l’arrivée de Hong Kong pendant 16 heures, entre lundi soir et mardi.

La Bourse de Hong Kong n’a pas ouvert mardi matin en raison du maintien de l’alerte météorologique au typhon T8, le troisième niveau d’alerte le plus élevé.

Les autorités hongkongaises ont indiqué que l’intensité des vents devrait diminuer progressivement dans la journée.

Nida est le premier typhon majeur de la saison à frapper Hong Kong.

La tempête a aussi touché mardi dans la nuit le sud de la Chine continentale après avoir généré vents violents et pluies torrentielles dans le nord des Philippines pendant le weekend.

Les autorités chinoises ont demandé aux personnes vivant dans les zones qui devraient être touchées par la tempête de préparer des provisions pour trois jours, a rapporté l’agence Chine nouvelle.

« C’est le typhon le plus fort attendu dans le Delta de la Rivière des Perles depuis 1983 et il va provoquer de graves inondations », a déclaré à l’agence He Guoqing, un responsable local.

Canton, capitale de la province de Guangdong, a décrété l’alerte rouge. Les écoles ont été fermées et le travail à l’extérieur suspendu.

Les villes de Zhuhai et Shanwei ont également proclamé l’alerte rouge et celle de Shenzhen l’alerte jaune. 

Un immeuble endommagé après le passage du typhon Nida le 2 août 2016 à Hong Kong. © AFP

© AFP Anthony WALLACE
Un immeuble endommagé après le passage du typhon Nida le 2 août 2016 à Hong Kong

Article précedent

Lanceurs d'alerte: des "gens ordinaires" sur la scène roumaine

Article suivant

Obsèques du père Hamel à Rouen, une semaine après son assassinat

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Typhon Nida à Hong Kong: la ville se réveille au ralenti