INTERNATIONAL

UE : Juncker livre ses pistes pour un sursaut post-Brexit

Bruxelles (AFP) – Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a livré mercredi ses pistes pour que l’UE « ouvre un nouveau chapitre » après le choc du Brexit, appelant les dirigeants nationaux à « l’unité et au leadership » pour sortir l’Europe du marasme.

Dans un « Livre blanc », il a proposé cinq scénarios, allant d’une Europe se contentant d’être un marché unique à une Union européenne encore bien plus intégrée qu’aujourd’hui, en passant par une Europe à « plusieurs vitesses ».

Le chef de l’exécutif européen n’exprime pas de préférence officielle dans son document d’une trentaine de pages, mais il appelle les pays de l’UE à y puiser pour préparer le sommet du 25 mars à Rome, à l’occasion des 60 ans du traité fondateur de l’Union.

« Rome doit marquer le début d’un nouveau chapitre », estime M. Juncker dans son « Livre Blanc ». « Une Europe unie à 27 doit prendre en main son destin et élaborer une vision pour son propre avenir », ajoute-t-il.

Sa « contribution » énumère cinq pistes différentes. L’une suggère notamment que l’Europe se « recentre » sur le marché unique, pour tenir compte du fait que les 27 « ne sont pas capables de trouver un terrain d’entente dans un nombre croissant de domaines ».

– Plusieurs vitesses –

Une autre propose au contraire de « faire beaucoup plus ensemble », en élargissant les partages de compétences entre les 27 et en accélérant les prises de décisions de l’UE.

Entre les deux, des voies intermédiaires sont tracées, comme celle d’une Europe à plusieurs vitesses, « où ceux qui veulent plus font plus » ensemble, dans des domaines comme la défense par exemple, sans être bloqués par les plus réticents.

La Commission a choisi de ne pas détailler à ce stade chacun des scénarios, souhaitant dans un premier temps susciter le débat, qu’elle souhaite voir progresser dès cette année pour aboutir d’ici les élections européennes de juin 2019.

« Avant novembre ou décembre de cette année, pas grand chose ne pourra être décidé à cause des élections en France et en Allemagne », a commenté à l’AFP Janis Emmanouilidis, du Centre de politique européenne, un think tank basé à Bruxelles.

Ensuite, « cela dépendra de la capacité de Paris et de Berlin à trouver une voie de consensus qui ne serait pas seulement le plus petit dénominateur commun » sur l’avenir de l’UE, estime-t-il.

– Sommet post-Brexit –

Ces derniers jours, M. Juncker a plaidé publiquement pour une Europe qui assume d’avancer à « plusieurs vitesses », afin de dépasser les oppositions qui bloquent trop souvent certains projets.

« Les Hongrois et les Polonais veulent-ils exactement la même chose que les Allemands ou les Français? J’ai de grands doutes », avait-il souligné début février, dans un entretien avec une radio allemande, mettant le doigt sur le fossé grandissant séparant certains pays de l’Est et de l’Ouest.

La chancelière allemande Angela Merkel a elle aussi déjà plaidé pour que certains pays européens aillent de l’avant par petits groupes dans certains domaines, tout comme le président français François Hollande.

Les deux dirigeants ont prévu de se rencontrer le 6 mars à Versailles pour discuter de leur vision sur l’avenir de l’UE, avec les chefs des gouvernements espagnol et italien, Mariano Rajoy et Paolo Gentiloni.

Après un sommet européen prévu les 9-10 mars à Bruxelles, puis celui de Rome le 25 mars, les dirigeants des pays de l’UE envisagent un autre rendez-vous le 6 avril, mais à 27 cette fois, ont indiqué des sources européennes à l’AFP.

Il s’agit, si Londres déclenche bien comme prévu en mars la procédure de divorce avec l’UE, de définir des « lignes directrices » pour la rude négociation des conditions dans lesquelles s’opérera la sortie du Royaume-Uni, qui doit prendre deux ans.

© AFP JOHN THYS
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à la Commission européenne, à Bruxelles le 1er mars 2017

Article précedent

Après huit jours dans un rocher, Poincheval sort "un peu sonné"

Article suivant

LGV: le gendarme qui a tiré accidentellement entendu en garde à vue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

UE : Juncker livre ses pistes pour un sursaut post-Brexit