ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Un câble sous-marin pour les Marquises et les Tuamotu

Les Marquises et les Tuamotu bénéficieront fin 2018 d’un câble sous-marin qui leur permettra d’accéder au haut-débit. Le projet de 6 milliards de Fcfp a été présenté mercredi en conseil des ministres.

Les îles de l’Archipel de la Société (Moorea, Huahine, Raiatea et Bora Bora) sont reliées à Tahiti par le câble de télécommunications sous-marin Honotua depuis 2010 dans sa portion domestique. Les autres îles de la Société (Maupiti, Maiao, Tetiaroa) et les îles des archipels des Tuamotu, des Gambier, des Australes et des Marquises, sont reliées à Tahiti par le système satellitaire du réseau de télécommunications Polysat. Les capacités satellitaires sont onéreuses et très limitées en termes de débit, comparativement à celles d’un câble sous-marin, accroissant ainsi la fracture numérique entre Tahiti et les autres îles desservies par le réseau Polysat. Dans ses orientations stratégiques, le gouvernement de la Polynésie française a mis l’accent sur l’e-santé, l’e-éducation et le développement touristique et économique. L’Office des postes et télécommunications de la Polynésie française (OPT) a ainsi inscrit dans son programme des orientations stratégiques Ambition 2020, la mise en œuvre d’un système de communication à haut débit par câbles sous-marins à fibre optique et réseaux de faisceaux hertziens dans certaines îles des archipels des Tuamotu et des Marquises. Le conseil d’administration de l’OPT a validé ce projet d’envergure en début d’année.

Ce projet consiste à raccorder :

  • par câbles sous-marins, l’île de Tahiti :
    • aux îles Marquises : NukuHiva et HivaOa ;
    • à certaines îles des Tuamotu : Rangiroa, Manihi, Takaroa, Arutua, Fakarava, Kaukura, Makemo et Hao
  • par réseaux de faisceaux hertziens, à partir de :
    • NukuHiva : Ua Pou et UaHuka ;
    • HivaOa : Tahuata, l’île de FatuHiva faisant l’objet d’une étude spécifique ;
    • Rangiroa : Tikehau ;
    • Manihi : Ahe ;
    • Takaroa : Takapoto ;
    • Arutua : Kaukura,
    • Fakarava : Faaite ;
    • Hao : Amanu

Les îles non citées et certaines vallées des îles des Marquises devront être maintenues dans le réseau Polysat pour des raisons techniques. Le coût de l’investissement global est estimé à 6 milliards Fcfp. Le montant de la phase études est évalué à 250 millions Fcfp, avec une participation financière de 125 millions Fcfp au titre du fonds exceptionnel d’investissement (FEI) en 2016, pour cette tranche de travaux. La mise en service de cette nouvelle infrastructure est prévue pour le dernier trimestre 2018.

Compte Rendu Du Conseil Des Ministres Du Mercredi 15 Juin 2016 by Fred Ali

Article précedent

Euro-2016: la France lutte contre les hooligans

Article suivant

Le Pays ambitionne 150 apprentis pour 2016-2017

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un câble sous-marin pour les Marquises et les Tuamotu