ACTUS LOCALESSPORTS

Un cycliste polynésien suspendu pour dopage

© DR

C’est une exclusivité Radio 1. La commission de prévention et de lutte contre le dopage a acté le mois dernier la suspension pour 8 mois d’un cycliste polynésien contrôlé positif sur une épreuve disputée en Nouvelle-Calédonie en 2016. La commission refuse pour l’heure de divulguer l’identité de l’athlète.

La première commission de prévention et de lutte contre le dopage en Polynésie s’est réunie il y a trois semaines. L’occasion pour la commission de valider la suspension de 8 mois d’un cycliste polynésien contrôlé positif à un produit inscrit sur la liste des substances interdites lors d’une course en Nouvelle-Calédonie en 2016. Du cannabis, rapportait TNTV dès lundi après-midi. L’athlète est interdit de participation à toute manifestation sportive, cycliste ou autre, pendant toute la durée de sa suspension. A l’origine de cette décision, un signalement de la cellule anti-dopage calédonienne, comme l’explique le coordinateur de la cellule anti-dopage de la direction jeunesse et sports, Damas Teuira.

Pour l’heure, la direction de la jeunesse et sports refuse de divulguer l’identité du coureur, même si la décision de suspension sera bientôt publiée au journal officiel. L’an dernier, un bodybuilder polynésien avait déjà été contrôlé positif aux produits dopant. En 2011, quatre sportifs polynésiens (deux bodybuilders, un surfeur et un taekwondoïste, NDLR) avaient été sanctionnés pour dopage lors des Jeux du Pacifique de Nouvelle Calédonie. Ils s’étaient vus retirer leur médaille d’or et interdire toute compétition pendant deux ans.

Depuis 2012, la Polynésie travaille à élaborer une véritable règlementation contre le dopage. Deux conventions avec l’agence française de lutte anti-dopage et un laboratoire d’analyse avaient été passées à l’époque. En 2015, le Pays s’est mis aux normes internationales. Mais reste encore à pouvoir exercer des contrôles au niveau local. Des arrêtés d’application sont attendus cette année pour ce dernier volet de la lutte anti-dopage.

Article précedent

Moorea : fin de la guerre entre Evans Haumani et les kitesurfeurs

Article suivant

France: Fillon gagne son bras de fer et impose sa candidature

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un cycliste polynésien suspendu pour dopage