ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Une après-midi dans la peau d’un non-voyant

© Radio 1

L’association Mata Hotu-Voir ensemble organise la deuxième édition de Be my eyes. Une après-midi de sensibilisation au quotidien d’une personne malvoyante ou non-voyante dans un environnement polynésien où il reste encore beaucoup à faire.

Plus de 400 personnes sont atteintes d’une maladie de la vue les rendant malvoyantes ou non-voyantes. Ce sont pour ces personnes souvent oubliées de la société que l’association Mata Hotu-Voir ensemble a décidé l’année dernière d’organiser l’événement Be my eyes. Initialement prévue au mois de juin à l’occasion de la Marche nationale pour la vue, la deuxième édition de Be my eyes a été programmée cette année le 14 octobre. Un changement de date qui permet de regrouper ainsi l’ensemble des manifestations tels que la fête des non-voyants, la journée mondiale de la vue ou encore la journée de la canne blanche, toutes prévues au mois d’octobre.

Be my eyes #2 reprend le même principe que la précédente édition avec une après-midi proposant des ateliers sur les cinq sens aux voyants, à réaliser les yeux bandés. Cette année, les voyants pourront s’essayer au tandem et au torball, un foot les yeux bandés avec une balle équipée d’une clochette. Si l’après-midi est ludique, l’association espère surtout faire passer un message fort auprès du public : « Nous existons ! ». L’occasion aussi de rappeler aux autorités que les rues polynésiennes sont loin d’être accessibles aux personnes malvoyantes et non-voyantes. Pourtant, un petit rien ferait la différence, comme l’explique la vice-présidente de l’association, Rainui Poursin.

Be my eyes #2 se déroule donc le samedi 14 octobre sur la place Vaiete de 14 heures à 17 heures. La journée se terminera par un concert des musiciens malvoyants de l’association accompagné du chanteur des Jamaroots, Tamatoa. Une participation de 300 Fcfp est demandée et sera reversé à l’institut chargée de la recherche sur les maladies de la vue.

Article précedent

« La science est une lanceuse d’alerte »

Article suivant

L’emploi en repli en août

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Une après-midi dans la peau d’un non-voyant