ACTUS LOCALESSANTÉ

Une autopsie psychologique de Paul Gauguin

Dans le cadre de la journée mondiale de la santé mentale, Dr. Geraud, sur la photo, et deux autres collègues du Centre hospitalier donneront une conférence ce samedi 15 octobre au Musée Gauguin à Papeari. © Manava Tepa

Dans le cadre de la journée mondiale de la santé mentale, Dr. Geraud, sur la photo, et deux autres collègues du Centre hospitalier donneront une conférence ce samedi 15 octobre au Musée Gauguin à Papeari. © Manava Tepa

Dans le cadre de la journée mondiale de la santé mentale, l’association SOS suicide et le Centre hospitalier de Polynésie française organisent un repas conférence autour de la personnalité de l’artiste peintre Paul Gauguin samedi 15 octobre pour sensibiliser la population aux troubles mentaux.

 Le suicide est souvent associé à des troubles mentaux. Un sujet qui touche toutes les catégories d’âge et les deux sexes. Dans le cadre de la journée mondiale de la santé mentale qui a eu lieu lundi, l’association SOS suicide et le Centre hospitalier de Polynésie française, représentés par le Dr Christian Geraud, Nasthasia Kallouch et le Dr Stéphane Amadeo, organisent un repas conférence ce samedi 15 octobre. Le programme de la journée, divisé en trois parties, sera majoritairement concentré sur l’artiste peintre Paul Gauguin, comme l’explique le Dr Geraud.

 Cette conférence est un moyen pour l’association et pour les représentants du Centre hospitalier d’expliquer aux personnes que n’importe qui, même les célébrités, peuvent être atteintes de maladies mentales et que cela n’empêche pas de réaliser ses projets, précise le Dr Amadeo.

 Pratique :

La conférence se tiendra samedi 15 octobre au restaurant du Musée Gauguin à Papeari, de 10h30 à 12h. Pour assister à la conférence, le prix est fixé à 1 500 Fcpf et 5 000 Fcpf avec le repas inclus. Les fonds récoltés seront reversés à l’association SOS suicide.

877d52d3604fa1687259a17226b205c083b13930
Article précedent

Macron poursuit son diagnostic de la France avec la "vie quotidienne"

© Delphine Barrais
Article suivant

Journal de 12:00, le 11/10/2016

1 Commentaire

  1. Tam
    12 octobre 2016 à 14h33 — Répondre

    j’espère qu’il ne va pas oublié de parler de syphilis ( Maladie contagieuse Vénérienne) Paul Gauguin,et grâce lui maladie qui a proliféré aux marquises.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Une autopsie psychologique de Paul Gauguin