ACTUS LOCALESSPORTS

Une chance de rentrer dans le top du triathlon mondial

Le triathlon « Oceania Cup Tahiti » se déroulera dimanche à Papeete. Quatorze athlètes sont venus de Nouvelle-Zélande, d’Australie et du Japon pour participer à cette course inscrite dans le circuit océanien du tour international. Trois sportifs polynésiens tenteront de s’imposer pour gagner une place dans le classement mondial.

Six jeunes filles et huit jeunes hommes triathlètes émérites sont arrivés mercredi de la Nouvelle-Zélande, d’Australie et du Japon pour participer à l’Oceania Cup Tahiti. Tous participeront à la course « élite » qui compte 750 mètres de natation, 6 boucles à vélo sur le front de mer pour un total de 21 kilomètres et 5 kilomètres en 3 boucles de courses à pied dans les Jardins de Paofai. Trois athlètes polynésiens tenteront de s’imposer en catégorie « élite » : Benjamin Zorgnotti, Cédric Wane et Frédérique Tête. La course est inscrite au circuit océanien pour le classement international. L’objectif pour les sportifs est donc de gagner des points pour évoluer dans ce classement et ainsi accéder à d’autres courses. Nos sportifs locaux tenteront eux d’entrer dans le classement, ce qui n’est jamais arrivé jusqu’à présent. Les gagnants en catégorie hommes et femmes se partageront un prix de plus de 400 000 Fcfp. Une course open est également ouverte à tous les sportifs polynésiens sur le même parcours « élite ». Une cinquantaine de sportifs en catégorie hommes, femmes, vétérans et juniors se sont inscris. Pas de « prize money » pour les gagnants mais la satisfaction d’avoir réussi et une médaille. L’Oceania Cup Tahiti débutera à 11h30 mais pour des raisons de sécurité le front de mer sera fermé à partir de 10 heures de la RDO à la rue Jeanne D’arc. La circulation sera ouverte dès 16 heures.

ricky-2
Article précedent

Ricky Martin et Maluma font la fête à Miami dans le clip "Vente Pa' Ca".

© DR
Article suivant

La dengue persiste à Tahiti et Rangiroa

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Une chance de rentrer dans le top du triathlon mondial