EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Une étude scientifique qui fait peur en chasse une autre – Edito 08/02/2019

En fait j’ai l’impression qu’on n’a jamais de répit. Il y a toujours un truc pour vous angoisser quand vous croyez bien faire. Tu fais un régime hyperprotéiné d’un célèbre docteur qui fait un carton, et hop des études sortent pour dire que ça flingue les reins. Tu veux faire de la prévention et tu prends une aspirine par jour pour éviter cancer,  soucis cardiaques ou AVC et bim un  rapport sort pour annoncer que finalement ce n’est pas vraiment conseillé.

Chaque jour qui passe et la liste des aliments dangereux s’allonge. Et toutes ces allergies que l’on développe de plus en plus tardivement ? A croire que le Gluten est devenu un poison violent alors que jusqu’à il y moins de 10 ans c’était tout juste si on savait que ça existait !

Il n’y a pas que dans le domaine de l’alimentation que l’on se sent sous la pression. T’es heureux de ne plus fumer la cigarette et d’être passé au vapo et vlan, des études sortes, ne se ressemblent pas et sèment le doute, comme si ça pouvait être pire que d’en griller une. Là où ça devient gênant par contre c’est quand les cigarettes électroniques se mettent à exploser et blessent ou tuent leurs utilisateurs. C’est arrivé en début de semaine dans le Texas. Mais par pitié ne cédons pas à la panique. C’est rare et pour info on a même connu des téléphones qui eux aussi faisaient la même chose, donc nulle part le risque zéro n’existe. Mais une fois que vous vous raisonnez sur le sujet, on pouvait tomber hier sur un article qui faisait le lien entre vapoteuse et augmentation des cas d’infections buccales. Non mais ça va aller, bien entendu que si vous laissez trainer votre appareil partout, que vous touchez souvent l’embout sans vous être lavé les mains, vous en faites un nid à microbes, ça paraît donc évident qu’il faut avoir un minimum d’hygiène à ce niveau aussi …

Allez, quand je vous disais qu’on croulait sous les news qui vous donnent le bourdon là où vous ne vous y attendiez pas. De nombreux médias à travers le monde depuis moins de 24h relaient tous l’information suivante : l’exposition à certains produits du quotidien et cosmétiques entraîne des risques respiratoires pour le bébé, c’est le résultat d’une enquête qui a porté sur 1 000 femmes enceintes et leurs enfants dans six pays européens.

Je pourrais vous citer des dizaines d’autres exemples dans plein d’autres domaines. Alors on doit faire quoi ? S’interdire de vivre en se plaçant dans une paranoïa permanente ? D’autres auraient plutôt envie de s’en ficher royalement en usant d’un fatalisme qui pour le coup ne manque pas de pertinence : tant pis, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a et advienne que pourra.

Article précedent

Hausse des tarifs de l’électricité sur Tahiti-Nord

Article suivant

Ligue des Champions OFC : La victoire pour Central, le nul pour Tefana

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Une étude scientifique qui fait peur en chasse une autre – Edito 08/02/2019