ACTUS LOCALESCULTURE

Une grande fête populaire pour l’arrivée de Hokule’a

La pirogue traditionnelle hawaiienne Hokule’a doit arriver dans la baie de Matavai, à Mahina, le vendredi 14 avril au matin. La population est invitée à venir en nombre accueillir et célébrer les marins hawaiiens, qui terminent un tour du monde de trois ans destiné à promouvoir la protection de l’environnement.

Hokule’a est à Ua Pou, aux Marquises. Ce mardi soir, elle quittera l’île pour faire route vers Tahiti, où elle est attendue à la pointe Vénus le vendredi 14 avril. Une grande fête est prévue pour l’occasion. Les marins hawaiiens arriveront dans la baie de Matavai. Ils commenceront par être purifiés à l’eau de mer en descendant de leur pirogue à la pointe Vénus avant de poser le pied à terre – c’est la cérémonie de purification Tavai. Des orero et des danses accompagneront ensuite leur visite à Mahina. Tout cela dans une ambiance de « liesse populaire », espère Alban Ellacott, le président de l’association Tainui – Friends of Hokule’a. Le public est invité à se vêtir des couleurs royales, en rouge, blanc ou jaune, et à confectionner des couronnes de fleurs. Marguerite Lai, qui dirige la troupe O Tahiti E, choisie pour danser lors de l’événement, appelle aussi la population à allumer des petits feux.

La baie de Matavai et le flanc des montagnes seront colorés. Des centaines de mètres de tissu sont en train d’être préparés par dix-neuf couturières de Mahina. Les pompiers de la commune sont aussi mis à contribution pour couper des bambous. La venue de la pirogue hawaiienne n’est pas seulement l’occasion de faire la fête. Si Hokulea a navigué pour la première fois dans l’océan Indien et l’océan Atlantique, c’est pour faire passer un message : il est vital de protéger l’environnement et pour cela, l’expérience des Polynésiens peut être utile, comme l’explique Winiki Sage, président du CESC et de la Fédération des associations de protection de l’environnement.

Des ateliers et des mini-conférences seront donnés au public à la pointe Vénus le 14 avril. Pour attirer les plus jeunes, des animations sont prévues autour de Vaiana, l’héroïne du dernier dessin-animé Disney. Tout le monde pourra monter à bord de Hokule’a et des deux autres pirogues qui la rejoindront pour l’occasion : la tahitienne Fa’afaite et la hawaiienne Hikianalia. Les organisateurs espèrent pousser de nombreux jeunes à s’intéresser à la navigation traditionnelle. Pour Jean-Claude Teriierooiterai, président de l’association Fa’afaite, il faut suivre l’exemple hawaiien.

Jean-Claude Teriierooiterai voudrait ainsi que la navigation s’apprenne à l’école : « Il faut remettre à l’honneur l’une des plus grandes connaissances des Polynésiens, l’astronomie. » Fa’afaite doit aussi jouer sa part et accueillir plus de jeunes pour les former à la lecture du ciel, à la climatologie et à la géographie, poursuit-il. Sans formation, on peut voyager virtuellement en suivant la progression des pirogues hawaiiennes sur Internet : hokulea.com/track-the-voyage. Hokule’a restera dans nos eaux polynésiennes jusque vers le 10 mai. Après la pointe Vénus, la pirogue mouillera à Papeete, puis se rendra à Raiatea, où son tour du monde prendra officiellement fin.

Article précedent

Nouveau don de Christine Kelly pour les femmes battues du fenua

Article suivant

Le site d'Air Tahiti Nui remporte le Travel d'or

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Une grande fête populaire pour l’arrivée de Hokule’a