ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Une journée d’échange et de débat autour de l’entreprenariat féminin

©TWF

Privée d’intervenants régionaux, la quatrième édition du Tahiti Women’s Forum aura tout de même lieu, le 13 octobre prochain. Une conférence citoyenne débattra du « progrès inclusif » avant une table ronde sur le thème de la « résilience », le tout sur fond de réflexion sur l’entreprenariat féminin. 

Lancé en 2016, le Tahiti Women’s Forum organise chaque année une journée de réflexion, de débat et d’ateliers « gratuite et ouverte à toutes et à tous ». Cette quatrième édition se tiendra le mardi 13 octobre à l’Intercontinental de Tahiti. Avec toujours les mêmes objectifs, comme le précise la fondatrice et présidente de l’association, Aline Bessières : échanger sur l’engagement des femmes dans tous les domaines d’activité, et promouvoir l’entreprenariat féminin.

L’idée du forum était aussi, dès sa création, de tisser un réseau à l’échelle du Pacifique. Les précédentes éditions avaient ainsi permis de mêler à la réflexion des contributions d’expertes ou de professionnelles de Nouvelle-Calédonie ou d’Hawaii ou de Nouvelle-Zélande. Cette année, ce volet régional est « compromis par la situation sanitaire », mais les organisatrices ont tenu à faire perdurer l’évènement. « En situation perturbée, en tout cas complexe, je crois beaucoup au pouvoir du rassemblement », explique la présidente, intervenante en enseignement supérieur, entre autres sur les questions de « responsabilité sociétale des entreprises ».

Recommandations « concrètes » aux décideurs

Pas un hasard, donc si la thématique de la résilience a été retenue pour la table ronde organisée en soirée. Résilience sous un angle individuel – « nous avons tous été confrontés à des difficultés à certains moments de notre parcours, et il s’agit de savoir comment on peut y faire face », explique l’organisatrice – mais aussi résilience des territoires, qui vont être mis à rude épreuve par la crise.

En journée, le Tahiti Women’s forum prendra la forme d’une « conférence citoyenne » sur le thème de « l’entreprenariat féminin et du progrès inclusif ». Situation économique, handicap, rapport au numérique, et bien sûr sexe ou origine… les facteurs d’exclusion sont nombreux dans notre société. Pour Aline Bessières, « arriver à fédérer le maximum de différence et de compétences autour de soi » est un passage obligé pour aller de l’avant.

Cette conférence citoyenne devra accoucher d’une dizaine de recommandations « très concrètes, très opérationnelles » sur la thématique de l’entreprenariat féminin et de l’inclusion. Elles seront ensuite adressées aux « décideurs polynésiens » ainsi qu’aux membres du réseau du forum qui s’étend de l’Australie à Hawaii.

Si certains évènements affichent déjà complets – notamment la conférence citoyenne – il est possible de réserver pour participer à la table ronde en soirée. Toutes les informations sur la page Facebook du Tahiti Women’s Forum.

 

Article précedent

Comment dit-on "on comprend rien" en anglais ? - Edito 30/09/2020

Article suivant

Répondeur de 6:30, le 30/09/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Une journée d’échange et de débat autour de l’entreprenariat féminin