EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

USA : le château de cartes pourrait s’effondrer … – Edito 09/06/2016

Je vous en parlais déjà il y a quelques semaines car je voyais venir le scénario gros comme une maison. Je me demandais si les USA allaient devoir choisir entre la peste et le choléra à la prochaine élection présidentielle en novembre ?

Trump sera sauf retournement de situation au congrès de son parti le candidat républicain. Et Hillary Clinton pareil pour les démocrates vu ses dernières victoires aux primaires cette semaine.

L’establishment du parti républicain est majoritairement révulsé. Ils ont l’impression de s’être fait braqué de leur élection par ce milliardaire outsider que rien n’a pu arrêter, pas même le bon sens. Tout le monde s’accorde à dire que Trump est rustre, vulgaire et raciste, mais ça passe. Il est aux portes du pouvoir, lui l’ex star de real tv est en train de révolutionner tout un pays.

Hillary Clinton, elle je vous le rappelle, c’est la cocue la plus connue du monde. Manque de chance pour elle, le FBI et la CIA ont confirmé ce weekend que le fait qu’elle ait utilisé un serveur d’emails privé alors qu’elle était secrétaire d’état avait bel et bien mis en péril la sécurité du pays. Les USA se replient sur eux-mêmes deviennent xénophobes, et le discours de Trump risque de convaincre encore plus tant il sera encore plus facile pour lui de donner des coups bas à Mme Clinton en se basant sur son inconséquence.

Trump est prêt à tout, on le sent et de toute façon il l’a dit, il a prévenu. Si malgré une majorité de délégués remportés pendant les primaires il n’était pas investi comme candidat officiel du parti, il annonce déjà des émeutes partout. Les propos sont tellement graves que le président républicain de la chambre des représentants, l’équivalent de l’Assemblée nationale en France l’a rappelé à l’ordre.

Vu le contexte actuel, jamais une élection présidentielle aux USA n’avait senti aussi mauvais. Elle est en train de crisper encore davantage les mentalités, d’exacerber le rejet de l’autre.

La situation est bien plus grave qu’il n’y paraît. Leader du monde libre depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les Etats Unis naviguent en eaux troubles, perdent leur identité. C’est tout un pan fondateur de la stabilité géopolitique mondiale qui a le potentiel de vaciller et de faire s’effondrer le château de cartes.

Article précedent

Euro-2016: la presse s'alarme du "footoir" français

Article suivant

AVC: la pollution atmosphérique, un des principaux facteurs de risque

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

USA : le château de cartes pourrait s’effondrer … – Edito 09/06/2016