INTERNATIONAL

Vacances: les Français moins nombreux à envisager de partir

Paris (AFP) – Les Français sont moins nombreux que l’été dernier à avoir l’intention de partir en vacances estivales, à 55% contre 59%, selon un sondage BVA commandé par les Entreprises du voyage et publié jeudi.

« C’est peut-être lié au pouvoir d’achat, mais aussi certainement au climat un peu délétère du printemps, avec les mouvements sociaux, les manifs, la mauvaise météo et aussi l’Euro de foot qui ont poussé les Français à moins réserver. Reste à savoir si la décision de partir est seulement différée, ou ne sera pas prise du tout », a résumé Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage (ex-Snav), lors d’un point presse.

Selon lui, même en cas d’un bond des réservations de dernière minute, « on ne rattrapera pas ce retard de 4%. Et il faudrait aussi que le climat social s’améliore », a-t-il souligné.

Les Entreprises du Voyage, qui regroupe les agences de voyage françaises, a commandé ce sondage à BVA, qui l’a réalisé auprès d’un échantillon de 1.948 personnes, représentatif de la population française, les 10 et 11 juin, puis les 17 et 18 juin.

Près de 6 Français sur 10 (55%) indiquent qu’ils envisagent de partir en vacances cet été – alors qu’ils sont 59% à déclarer être partis l’été dernier – 19% prévoyant de partir à l’étranger et 39% en France.

La Bretagne devance le sud de la France dans les destinations françaises envisagées (19% contre 16% la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ou le Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées).

64% de ces touristes français en France prendront une location, et un vacancier sur dix optera pour l’hôtel ou le gîte rural. 31% indiquent qu’ils iront dans leur famille, 13% chez des amis, et 10% profiteront de leur résidence secondaire.

Hors de l’Hexagone, l’Espagne arrive en tête des destinations prévues, suivie de l’Italie, du Portugal et du Maroc: « au total, 11% des Français qui voyageront à l’étranger comptent se rendre dans un pays du Maghreb », soit 7% pour le Maroc, 3% pour la Tunisie et 1% pour l’Algérie, est-il précisé.

Au global, les ménages les plus aisés, avec des revenus mensuels par foyer supérieurs à 3.500 euros, ainsi que les Franciliens, les 35-49 ans et les 50-64 ans « comptent davantage partir cet été que la moyenne des Français ».

A contrario, les ménages les plus modestes, les habitants issus des régions du sud-ouest, de la Méditerranée, les 25-34 ans et les retraités « resteront plus significativement chez eux pendant la période des vacances ».

Des vacanciers gare de Lyon le 4 juillet 2015 à Paris. © AFP

© AFP/Archives JACQUES DEMARTHON
Des vacanciers gare de Lyon le 4 juillet 2015 à Paris

Article précedent

Poussés par leur haine de l'EI, des Syriens arabes combattent avec les Kurdes

Article suivant

Loi travail: manifestation à Paris sous haute surveillance

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Vacances: les Français moins nombreux à envisager de partir