AFPFRANCEINTERNATIONAL

Vague d'indignation dans le monde après l'attentat de Nice

Paris (AFP) – L’attentat commis jeudi soir à Nice, dans le sud-est de la France, a fait au moins 84 morts, dont des enfants, a provoqué une vague d’indignation au sein des dirigeants et responsables politiques dans le monde. Voici des réactions.

– Le président des Etats-Unis Barack Obama a fermement condamné jeudi soir « ce qui semble être une horrible attaque terroriste » à Nice. « Nous sommes solidaires de la France, notre plus vieil allié, au moment où elle fait face à cette attaque », a déclaré M. Obama dans un communiqué.

« En ce 14 juillet (fête nationale marquant la Révolution française de 1789), nous nous rappelons (…) des valeurs démocratiques qui ont fait de la France une inspiration pour le monde entier », poursuit-il.

– Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui avait assisté au défilé du 14 juillet à Paris plus tôt dans la journée, a fustigé une « attaque affreuse (…) contre des personnes innocentes durant un jour qui célèbre la liberté, l’égalité et la fraternité ».

– Le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur son compte Twitter: « Les Canadiens sont bouleversés ».

– La nouvelle Première ministre britannique Theresa May est tenue informée du « terrible incident » à Nice, selon Downing Street qui s’est dit « très choqué et inquiet ».

– Le président brésilien par intérim Michel Temer a condamné « cette abjecte et outrageante action » perpétrée « contre des innocents qui célébraient les valeurs universelles les plus élevées, la liberté des peuples, l’égalité entre les citoyens et la fraternité ».

– Le président sénégalais Macky Sall: « Les attentats inqualifiables tuant lâchement autant de victimes innocentes ce soir à Nice m’attristent profondément ».

-Le maire de New York Bill de Blasio s’est dit « écoeuré » par l’attentat « insensé » de Nice sur son compte Twitter.

#Nice bur-ib/gkg/gf

Barack Obama le 12 juillet 2016 à Dallas. © AFP

© AFP Mandel NGAN
Barack Obama le 12 juillet 2016 à Dallas

Article précedent

Syrie: après des discussions avec Poutine, Kerry rencontre Lavrov à Moscou

Article suivant

Véhicule lancé pour tuer: une arme déjà utilisée

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Vague d'indignation dans le monde après l'attentat de Nice