ACTUS LOCALESJUSTICE

Valentina Cross condamnée pour diffamation

L’élue UPLD, Valentina Cross, a été condamnée mardi à 100 000 Fcfp d’amende et 100 000 Fcfp de dommage et intérêts pour « diffamation » à l’encontre de l’ancien vice-président, Nuihau Laurey, pour avoir affirmé lors d’un débat sur Radio 1 qu’elle disposait de preuves d’une compromission de Nuihau Laurey avec EDT-Engie.

Le tribunal correctionnelle de Papeete a condamné mardi l’élue UPLD, Valentina Cross, à 100 000 Fcfp d’amende et 100 000 Fcfp de dommages et intérêts pour « diffamation » à l’encontre du sénateur Tapura et ancien vice-président, Nuihau Laurey. L’affaire remonte à 2016, en plein appel d’offre sur le marché de distribution de l’électricité au Secosud, lorsque l’élue UPLD avait accusé sur plusieurs médias le vice-président en charge de l’énergie de favoriser EDT-Engie. Valentina avait même annoncé lors d’un débat avec Nuihau Laurey sur Radio 1 qu’elle disposait de preuves de la compromission de l’ancien vice-président envers la société privée.

Attaquée en diffamation, Valentina Cross n’a pourtant jamais démontré ces allégations. Son avocat a défendu lors du procès la « liberté d’expression » d’un simple « point de vue » politique, et non plus finalement d’une accusation. Valentina Cross a d’ailleurs été relaxée de deux des trois citations directes lancées par Nuihau Laurey, au bénéfice de la liberté d’expression. En revanche, le tribunal a condamné l’élue indépendantiste sur les fausses accusations de compromission visant explicitement Nuihau Laurey et EDT-Engie.

 

En avril dernier, l’administrateur de la page Facebook « Unis pour une électricité juste », Yannick Jehanno, avait également été condamné à la même peine pour des allégations similaires envers Nuihau Laurey dans un courrier des lecteurs publié dans La Dépêche de Tahiti. Le quotidien avait également été condamné pour la diffusion du courrier.

Article précedent

Quinze silhouettes noires sur le bord des routes

Article suivant

Le Pays doit payer ses 282 millions à Fenua Ma

1 Commentaire

  1. Iritahua
    18 octobre 2017 à 6h55 — Répondre

    Aue copine, pu’ai hoa outou te shalala, hoe a huru outou paatoa.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Valentina Cross condamnée pour diffamation