ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Victoire amère pour le Tapura

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

Le mauvais score d’Alain Juppé à la primaire des Républicains au niveau national est une mauvaise surprise pour le Tapura. En tête en Polynésie (48% des voix), le candidat soutenu par Édouard Fritch arrive loin derrière François Fillon en métropole.

C’est une surprise. Et elle est mauvaise pour le Tapura Huiraatira. Le candidat sur lequel le parti avait misé n’est pas sorti vainqueur de ce premier tour de la primaire des Républicains, contrairement à ce que les sondages prédisaient. Avec 28,6% des voix, Alain Juppé est loin derrière François Fillon qui obtient 44,1% des voix au niveau national. Le second tour, qui se tiendra dimanche prochain en France et samedi en Polynésie, risque d’être difficile pour Alain Juppé. Les militants du Tapura ne pourront pas vraiment peser sur ce scrutin national. René Temeharo a reconnu dimanche que ce mauvais score au niveau national était « une déception ».

Mais le parti d’Édouard Fritch voit aussi dans ce scrutin particulier le poids qu’il peut avoir face à ses adversaires. Au niveau local, c’est bien Alain Juppé qui est sorti en tête des urnes de la primaire des Républicains avec 48% des voix, devant Nicolas Sarkozy, le candidat du Tahoeraa, qui obtient 41% des voix. Dans un communiqué, le Tapura Huiraatira appelle à voter Alain Juppé au second tour, ajoutant que « rien n’est joué ». « Nous restons persuadés qu’Alain Juppé est le candidat qui saura le mieux être à l’écoute des Polynésiens dont il connait parfaitement les préoccupations. » Selon René Temeharo, un conseil politique du parti est prévu pour ce début de semaine.

 

201116 – Communiqué Tapura Huiraatira by Fred Ali on Scribd

© Vaite Urarii Pambrun
Article précedent

Flosse : « Le Tahoeraa votera Fillon »

noha
Article suivant

Boxe « Chpt région – Centre » : Noha Teumere rejoint Heimata Neuffer en finale

1 Commentaire

  1. Teriivaea
    21 novembre 2016 à 6h04 — Répondre

    Pour les leaders politiques autonomistes qui basent leur fonds de commerce électoral sur leur habileté supposée à tisser des relations personnelles exceptionnelles avec leurs homologues français afin de maximiser les transferts publics en provenance de l’Etat, avoir misé respectivement sur Sarkozy (Flosse) et Juppé (Fritch), alors que c’est Fillon qui va l’emporter, c’est vraiment ballot !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Victoire amère pour le Tapura